Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Anne Parillaud à coeur ouvert : Ses histoires d'amour avec Delon, Besson, Jarre...

Anne Parillaud à coeur ouvert : Ses histoires d'amour avec Delon, Besson, Jarre...
Anne Parillaud - Filage de la pièce "Le lauréat" au théâtre Montparnasse à Paris le 29 janvier 2018. © Coadic Guirec/Bestimage29/01/2018 - Paris
13 photos
Lancer le diaporama
Anne Parillaud - Filage de la pièce "Le lauréat" au théâtre Montparnasse à Paris le 29 janvier 2018. © Coadic Guirec/Bestimage29/01/2018 - Paris
L'actrice, qui brille au théâtre dans "Le Lauréat", se confie sans fard sur ses médiatisées histoires d'amour.

À 57 ans, Anne Parillaud s'offre son premier grand rôle au théâtre en reprenant le costume de Mrs Robinson, l'héroïne du roman (puis film) culte Le Lauréat. L'histoire d'une femme mûre qui s'éprend un jeune homme dans l'Amérique puritaine des années 1960. L'occasion pour elle d'évoquer l'amour, en long, en large et en travers, dans une passionnante interview pour Paris Match. Sans fard, elle évoque ses histoires avec "des hommes narcissiques, aux ego déréglés ou démesurés", Alain Delon, Luc Besson, Jean-Michel Jarre...

Elle commence surtout par expliquer qu'elle a passé "son temps à rechercher son père à travers des hommes souvent abusifs", faisant à plusieurs reprises référence à une enfance difficile sans affection, la faute à un père "anarchiste et malsain" et à une mère "froide et dépressive". Mais Anne ne leur en veut pas, c'est ce qui lui a permis de construire.

Delon, tyrannique et violent

À tout juste 20 ans, elle croise le chemin d'Alain Delon, qui quitte le grand amour de sa vie, Mireille Darc, pour cette toute jeune comédienne. Celle-ci évoque "une figure paternelle" qui a voulu la faire passer de fille à femme. "Il avait le double de mon âge et m'avait pris sous son aile", dit-elle. Delon la dirigera dans Pour la peau d'un flic et Le Battant. Leur histoire durera cinq ans. "Mais il a voulu me faire grandir un peu trop vite. Incarner juste le faire-valoir du personnage masculin ne me nourrissait pas", estime celle qui se définissait comme "une enfant rebelle, révoltée, indocile et qui avait beaucoup de mal à s'intégrer au réel".

Elle le quitte, mais Alain Delon "ne l'a pas accepté". Ils mettront du temps à reprendre contact. "Aujourd'hui, nous sommes attachés l'un à l'autre par un lien d'amitié et de confidence. Désormais je comprend tellement mieux sa douleur et sa souffrance", assure Anne Parillaud qui dépeint "un être absolu qui peut se montrer exigeant, tyrannique et violent tout en étant d'une sensibilité extrême".

Luc ne voulait pas que je sois belle ou féminine, maquillée, coiffée, apprêtée

Vient ensuite Luc Besson et la révélation cinématographique avec Nikita et le César de la meilleure actrice. "Luc ne voulait pas que je sois belle ou féminine, maquillée, coiffée, apprêtée", raconte sa muse. Il cassera tout ce que Delon a construit, alors qu'Anne Parillaud le décrit comme "un homme excessif, implacable, avec ses failles et ses souffrances, rigides dans les relations". Et d'ajouter : "Je pense qu'il ne m'a pas pardonné de l'avoir quitté."

Elle va ensuite se marier avec le musicien Jean-Michel Jarre. "Il a été le pygmalion de ma vie sentimentale", glisse-t-elle à son sujet. Pour lui, elle ira jusqu'au mariage, ce à quoi elle s'était toujours refusée. "Notre rupture a été très douloureuse, même si je l'ai plus ou moins provoquée", confie-t-elle sans donner davantage d'explications.

Aujourd'hui, elle est célibataire, et son seul pilier, outre la création, ce sont ses enfants, Juliette Besson (30 ans), ainsi que ses deux garçons, Theo (14 ans) et Lou (17 ans), dont le père est le producteur Mark Allan. "Ils m'ont préservée de tomber dans toutes sortes d'abîmes", assure leur mère qui dit avoir avoir "essayé d'être la maman la plus parfaite possible", là où elle n'a pu se construire ni pu guérir de ses blessures.

Interview à retrouver en intégralité dans Paris Match, en kiosques dès le 15 février 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image