Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Anne-Sophie Lapix en Ukraine : la journaliste obligée de se réfugier juste avant le 20h !

Anne-Sophie Lapix en Ukraine : la journaliste obligée de se réfugier juste avant le 20h !
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
11 photos
C'est dans le plus grand secret qu'Anne-Sophie Lapix s'est envolée pour Lviv en Ukraine au cours du week-end. Dès l'ouverture de son journal ce lundi, la journaliste a fait comprendre que la tension était à son comble dans le pays en guerre contre la Russie, révélant avoir dû se réfugier quelques minutes auparavant.

Lundi 14 mars 2022, Anne-Sophie Lapix a assuré le journal de 20h de France 2 depuis l'Ukraine qui est en guerre contre la Russie depuis déjà vingt jours. La journaliste de 49 ans a fait le déplacement dans la discrétion la plus totale durant le week-end pour des raisons de sécurité. Débarquée dans la ville de Lviv, elle est allée à la rencontre de la population avec ses équipes au milieu de ruines et entre plusieurs frappes aériennes. Dès l'ouverture du JT, les téléspectateurs ont d'ailleurs pu se rendre compte de la dangerosité de ce voyage.

Anne-Sophie Lapix est en effet apparue debout pour prendre l'antenne, à l'entrée de la gare de Lviv, encore un peu stressée par ce qu'elle venait de vivre... "Il y a quelques instants, les sirènes ont retenti, et nous avons dû nous réfugier dans un des souterrains de la gare, mais l'alerte a été levée il y a quelques minutes à peine", a-t-elle expliqué. Anne-Sophie Lapix enchaîne ensuite avec le sommaire de son journal, parlant plus rapidement que d'ordinaire et tremblant sensiblement en tenant ses fiches.

Il faut dire que l'actualité en Ukraine est chaque jour plus effrayante. Les habitants vivent désormais dans la peur constante qu'une nouvelle attaque russe ne survienne ; la tête de Vladimir Poutine a été mise à prix pour mettre fin au conflit. Les médias du monde entier présents dans le pays sont également tous en alertes, d'autant plus depuis qu'un ex-collaborateur du New York Times a été tué par balles ce dimanche 13 mars. La tension, on l'imagine, est palpable.

Anne-Sophie Lapix n'a toutefois pas rechigné à l'idée de couvrir les évènements tragiques en Ukraine. Elle a même profité de son déplacement pour aller à la rencontre d'Andriy Sadovi, le maire de Lviv, qui lui a accordé une interview quelques heures avant le JT. Ce dernier s'est voulu rassurant auprès de la journaliste et a tenu à remercier les équipes de France Télévisions d'être venus jusque là pour témoigner de la situation. "Le fait que vous soyez là est une petite victoire pour nous : cela veut dire que vous n'êtes pas effrayés", a-t-il déclaré.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image