Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Après 'Les Amants du Pont-Neuf', Carax retrouve Lavant mais pas Binoche...

Leos Carax retrouve son alter ego et l'un de ses fameux "Amants du Pont-Neuf", Denis Lavant, pour son nouveau film.

Entre 1988 et 1990, le jeune réalisateur français Leos Carax, 28 ans à l'époque, enrôlait Juliette Binoche, 24 ans, et Denis Lavant, 27 ans, pour un projet fou qui allait coûter une fortune à trois producteurs (dont le regretté Christian Fechner et deux autres qui ont lâché le projet en cours de route) et sortir sur nos écrans en 1991 : Les Amants du Pont-Neuf (voir la bande-annonce ci-dessus).

Entre la blessure de Denis Lavant, l'explosion du budget (de 36, il passe au budget record pour l'époque de 200 millions de francs) et du plan de travail, la reconstruction grandeur nature du Pont-Neuf dans la région de Montpellier, le film sera descendu en flèche par la critique "grand public" et, malgré l'encensement de la presse dite "sérieuse", le film sera un échec lors de son exploitation (environ 800 000 entrées).

Mais la mise en scène fascinante, le jeu des comédiens et les magnifiques images de Jean-Yves Escoffier (César de la meilleure photo pour le film) rendent Les Amants du Pont-Neuf exaltant, virevoltant, plein de liberté et extraordinaire pour ceux qui y ont été sensibles, au point de l'élever rapidement au rang de culte.

L'histoire : Alex (Denis Lavant), cracheur de feu, vit sur le plus vieux pont de Paris, le Pont-Neuf, aux côtés de Hans (Klaus Michael Grüber), son vieux compagnon qui l'aide à trouver le sommeil. Leur vie "paisible" va être perturbée par l'arrivée de Michèle (Juliette Binoche), une jolie vagabonde. Michèle va perdre la vue, et Alex découvrir l'amour. Ensemble, ils vont vivre, rire, boire, danser au rythme des orchestres parisiens et sous les lumières des commémorations du bicentenaire de la Révolution française.
Les Amants du Pont-Neuf, c'est simplement l'histoire d'un amour fou entre deux jeunes gens à Paris à la fin des années 80.

Vingt ans après la sortie du film, Leos Carax va retrouver son alter ego Denis Lavant (héros de sa trilogie de la femme rêvée) à l'occasion du tournage de Holly Motors que financera en grande partie Arte France Cinéma, qui vient de déclarer quant à ce projet : "A la manière d'un film dans le film, l'histoire suit un personnage et ses multiples vies pendant vingt-quatre heures. Tour à tour meurtrier, mendiant, PDG, créature monstrueuse, ou père de famille."

Si Carax retrouve Lavant, il ne sera pas ré-associé à Juliette Binoche, comme le relaye aujourd'hui toute la presse spécialisée, le cinéaste et son ex-compagne ne souhaitant vraisemblablement plus travailler ensemble. La productrice, Martine Marignac, vient de confirmer au Film Français que Binoche ne fait effectivement pas partie de la distribution.

Le tournage se déroulera à Paris et en région parisienne en août et septembre 2011.

A noter qu'Arte France Cinéma s'est aussi engagé à financer Le Grand Soir, cinquième film de Gustave Kervern et Benoît Delépine, avec notamment Albert Dupontel, Benoît Poelvoorde et Brigitte Fontaine.

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel