Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Arthur Penn : Le réalisateur de Bonnie and Clyde est mort...

Un géant du cinéma vient de disparaître. Le cinéaste américain Arthur Penn est décédé mardi 28 septembre à Manhattan (New York), un jour après avoir fêté ses 88 ans. Réalisateur subversif, il avait brillamment mis en scène la violence dans Bonnie and Clyde, oeuvre culte de 1967 avec [people_restrictif=1017]Faye Dunaway[/people_restrictif] et [people_restrictif=1763]Warren Beatty[/people_restrictif].

Arthur Penn, né à Philadelphie en 1922, fait ses premiers pas de metteur en scène aux Théâtre des armées durant son service, entre à la chaîne de télévision américaine NBC à la fin des années 40 et oeuvre pour Broadway. C'est en 1958 avec Le Gaucher qu'il réalise pour la première fois pour le cinéma et dirige alors un "nouveau" nommé Paul Newman, dont l'écho restera limité.

La reconnaissance de son talent se fait avec son deuxième film, Miracle en Alabama (1962). Anne Bancroft y remporte l'Oscar de la meilleure actrice et Patty Duke celui du meilleure second rôle féminin. Arthur Penn lui-même est nominé comme meilleur réalisateur. En 1966, il réalise La Poursuite impitoyable, faisant le portrait de l'Amérique et ses faiblesses avec une superbe distribution : Marlon Brando, Jane Fonda et Robert Redford. Toutefois, l'expérience s'avère douloureuse en raison de conflits avec son producteur.

A la demande de Warren Beatty qu'il avait dirigé dans Mickey One (1965), il se lance dans l'odyssée tragique de Bonnie and Clyde en 1967, fait des éclats au box office et obtient deux Oscars (meilleure actrice dans un second rôle, Estelle Parsons, et meilleur photographie pour Burnett Guffey). Le film est critiqué pour son ultraviolence, notamment la séquence finale, et le fait qu'il "glamourise" deux gangsters-tueurs. Cependant, l'accueil du long métrage se solde par un succès critique et auprès de la jeunesse avide de liberté d'expression. Porté par cette réussite, il réalise l'épopée Little Big Man en 1970 avec Dustin Hoffman.

S'il continue de tourner la décennie suivante (Georgia en 1982, Target en 1986), il ne fait plus les mêmes coups de maître. Il travaille également de nouveau pour la télévision en devant notamment producteur exécutif de la série aux vingt saisons, New York police judiciaire. En 2007, il avait reçu un Ours d'or au Festival de Berlin pour l'ensemble de sa carrière.

Son art aura marqué le cinéma avec son rythme rapide et nerveux, ainsi que sa façon de diriger les comédiens. Faiseur et défaiseur de mythes, il aura ébranlé les tabous de l'Amérique avec ses oeuvres. "Arthur Penn a ouvert la voie à la nouvelle génération de réalisateurs américains", a dit le scénariste américain Paul Shrader. Ces cinéastes, parmi lesquels Martin Scorsese, et toute la profession sont désormais en deuil.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image