Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Attentat de Vienne : Roberto Alagna confiné avec sa femme livre un récit glaçant

Attentat de Vienne : Roberto Alagna confiné avec sa femme livre un récit glaçant
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Roberto Alagna et sa femme Aleksandra Kurzak après leur récital filmé dans les jardins du Château de la Chèvre d'Or à Eze Village pour une diffusion sur internet pour le Metropolitan Opera © Bruno Bebert / Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Roberto Alagna et sa femme Aleksandra Kurzak après leur récital filmé dans les jardins du Château de la Chèvre d'Or à Eze Village pour une diffusion sur internet pour le Metropolitan Opera © Bruno Bebert / Bestimage
Lundi 2 novembre, l'Autriche était visée par un attentat revendiqué par l'État islamique, qui a fait quatre morts. Une nuit d'horreur pour les habitants de Vienne et pour le ténor Roberto Alagna, confiné à l'opéra avec sa femme et les musiciens. Il s'est confié au "Parisien".

Sur Instagram, Roberto Alagna avait alarmé ses fans en postant une courte vidéo dans laquelle il relatait l'attaque terroriste en cours à Vienne, le 2 novembre. L'artiste de 57 ans, en costume et maquillé alors qu'il était invité à se produire à l'opéra, s'est retrouvé confiné avec sa femme la soprano Aleksandra Kurzak, et les musiciens.

Interrogé le mardi 3 novembre par Le Parisien sur cette nuit d'angoisse, Roberto Alagna a relaté avoir appris l'attaque "entre deux scènes", en consultant son téléphone portable sur lequel il avait reçu un message d'un cousin l'informant de ce qu'il se passait. "Il y avait des photos de policiers antiterroristes juste au pied du théâtre, sous ma loge. Forcément, c'était inquiétant", a-t-il confié. Mais le ténor a gardé l'information pour lui afin que la représentation, filmée, puisse se terminer dans le calme. Le directeur de l'établissement n'a alors fait l'annonce de l'attaque qu'à la toute fin. "Il est monté sur scène et a demandé à tout le monde de rester dans le théâtre. On a entendu des cris, mais la police est arrivée et cela s'est vite calmé", a-t-il précisé. Après une distribution de couvertures, notamment aux quelques enfants présents pour passer la nuit, "les musiciens sont restés dans la fosse et ont joué pour faire patienter tout le monde."

Roberto Alagna, qui jouait sur scène Paillasse, a reconnu que sa femme et lui ont "eu une nuit un peu courte" en allant se coucher que vers 6h du matin ; les gens dans l'opéra ont été bloqués jusque 2h30. "Avec ma femme, nous sommes rentrés à l'appartement en voiture. Dans le centre-ville, il y avait des barrages de policiers partout, on avait l'impression d'être en état de siège, en guerre. On a basculé de la distraction à l'horreur. C'est terrible de vivre ça (...) après il était difficile de trouver le sommeil", a-t-il précisé.

Roberto Alagna, dont la fille Malèna était par chance avec ses grands-parents en Pologne, a annulé tout ce qu'il avait prévu pour le reste de son séjour en Autriche et reste chez lui avec son épouse Aleksandra. Le ténor, qui a évoqué une ville tombée dans le silence - trois jours de deuil national ont été décrétés - doit normalement se rendre ensuite à Berlin...

Le dernier bilan de l'attentat fait état de quatre victimes alors que vingt-trois personnes restaient hospitalisées mardi, dont sept dans un état critique, selon l'association hospitalière de Vienne.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image