Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Audrey Fleurot "traumatisée" dans sa jeunesse : "Je sortais la bombe lacrymo"

Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
14 photos
Bien avant l'arrivée du mouvement #MeToo et les progrès sociétaux qui en ont découlé, Audrey Fleurot a passé sa jeunesse à rester sur ses gardes. Par peur de se faire agresser dans les transports ou dans la rue, l'actrice se souvient avoir tout fait pour passer inaperçue.

Après le succès de la série HPI, Audrey Fleurot sera de retour sur TF1 le 2 septembre 2021 avec le thriller Mensonges, série dans laquelle elle donne la réplique à Arnaud Ducret. Un nouveau projet qu'elle a évoqué le temps d'une interview accordée au magazine Paris Match du 26 août 2021. Lors de cet entretien, la comédienne de 44 ans a notamment commenté le fait qu'elle interprète une prof de philosophie qui se fait violer.

Audrey Fleurot confie qu'en dehors des plateaux de tournage, elle a "toujours eu" le sentiment d'être une proie. "Quand tu es une fille, tu te fais tout le temps agresser. Et tu dois trouver des parades, a-t-elle d'abord affirmé. Plus jeune, quand je rentrais le soir, je changeais mes talons pour des baskets, j'attachais mes cheveux, je mettais une capuche. J'ai commencé à faire du scooter à 20 ans parce que je n'en pouvais plus de me faire importuner dans le métro." L'actrice était si "traumatisée" qu'elle était prête à "sortir la bombe lacrymo" quand on lui demandait l'heure. Malgré tout, elle souligne les progrès faits depuis le début du mouvement #MeToo.

A la question de savoir si les choses ont évolué depuis, la compagne du réalisateur Djibril Glissant explique que "les commentaires sur le physique" continuent de l'agacer. "S'il sont positifs, tu es censée être flattée. Mais si tu dis à un mec : 'Putain, tu as un beau cul !' Il sera choqué. Nous c'est trop quotidien", la mère de Lou (6 ans) a-t-elle déclaré, avant d'ajouter, en faisant référence au look sexy de son personnage dans HPI : "Le féminisme ne rime pas forcément avec jean et baskets."

Retrouvez Audrey Fleurot dans la série Mensonges sur TF1, à partir du 2 septembre 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image