Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Audrey Pulvar adjointe de Paris : cible d'attaques et moqueries, elle se défend

Audrey Pulvar adjointe de Paris : cible d'attaques et moqueries, elle se défend
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Marie-Christine Demardeley, Patrick Bloche, Jean-Louis Missika, Emmanuel Grégoire, Audrey Pulvar - Déclaration de Anne Hidalgo après sa réélection à la mairie de Paris depuis l'hôtel de ville après le second tour des élections municipales le 28 juin 2020. © JB Autissier / Panoramic / Bestimage
10 photos
Lancer le diaporama
Marie-Christine Demardeley, Patrick Bloche, Jean-Louis Missika, Emmanuel Grégoire, Audrey Pulvar - Déclaration de Anne Hidalgo après sa réélection à la mairie de Paris depuis l'hôtel de ville après le second tour des élections municipales le 28 juin 2020. © JB Autissier / Panoramic / Bestimage
Dimanche 28 juin 2020, avec la victoire des listes Paris en commun lors du deuxième tour des élections municipales dans la capitale, Audrey Pulvar a obtenu un poste de conseillère de Paris. Nommée adjointe par Anne Hidalgo, elle est sous le feu des critiques et des moqueries. Elle a répondu.

Un plaisir de courte durée. Le 28 juin, la liste Paris en commun - alliance de la gauche et des écologistes - dans les quatre premiers arrondissements fusionnés appelés Paris Centre, est arrivée en tête avec 53,3% des voix. Le nouveau maire d'arrondissement, Ariel Weil, avait notamment sur sa liste Audrey Pulvar. À peine élue au conseil municipal de Paris, la journaliste est déjà vivement critiquée.

Certains ici trimbalent un inconscient assez dégueulasse

Après la réélection officielle d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris, la liste des adjoints a été révélée. Audrey Pulvar a été propulsée adjointe en charge de l'alimentation durable, de l'agriculture et des circuits courts. De quoi susciter les moqueries sur les réseaux sociaux, à commencer par Twitter. La cause ? Une incompréhension autour de la thématique de l'agriculture dans la capitale. "Audrey Pulvar adjointe à la maire de Paris déléguée à l'agriculture. Qui peut me communiquer le nombre d'agriculteurs exerçant à Paris ?" ; "J'ai cru que c'était le Gorafi : Audrey Pulvar adjointe en charge de l'Agriculture à la Mairie de Paris !!! Non rien... et personne en charge de l'exploitation pétrolière en eaux profondes ?" ; "Audrey Pulvar chargée de l'agriculture et de l'alimentation durable a la mairie de Paris. Le poste de responsable du métro a l'île de Ré était déjà pris" ou encore "Audrey Pulvar nommée adjointe en charge de l'agriculture à la Mairie de Paris. La dernière fois qu'elle a vu des champs, c'était aux Champs-Élysées. Et des prés, à Saint-Germain-des-Prés...", peut-on notamment lire parmi les messages les moins insultants.

Audrey Pulvar (48 ans), qui n'a jamais caché son attrait pour la politique et ses préférences pour la gauche, a toutefois reçu des soutiens. L'ancienne compagne d'Arnaud Montebourg a notamment été soutenue par Michel Denisot ou Jean-Michel Apathie. "Malaise ce matin sur @TwitterFrance. Audrey Pulvar en vedette. Peu importe la raison. Le fait qu'elle soit une femme, que sa peau ne soit pas blanche lui vaut moqueries, insultes, plus que d'autres personnes sur le réseau. Certains ici trimbalent un inconscient assez dégueulasse", a-t-il écrit.

Ça va, vous avez bien dégoisé ici, toute la journée ?

Mais pas besoin des autres pour se défendre, l'ex-chroniqueuse d'On n'est pas couché a elle-même pris la parole sur son compte Twitter. Audrey Pulvar a défendu son poste d'ajointe ; une fonction rémunérée 4808 euros bruts par mois. "Bon, on est dimanche soir, ça va, vous avez bien dégoisé ici, toute la journée à propos d'agriculture bobo, d'emploi fictif, de petit short que sais-je encore ? Pas très fan des threads, mais tout de même : Cela fait trois ans que j'ai quitté le métier de journaliste. trois ans ! Depuis trois ans, je me forme et je travaille sur les questions liées au climat et à la biodiversité. J'ai beaucoup appris et je continue d'apprendre, auprès de spécialistes (...) J'ai présidé, pendant 20 mois, la @FondationNH et à ce titre, ai passé beaucoup de temps sur des exploitations agricoles de toutes tailles, des sites horticoles, dans des cantines et restaurants collectifs, sur des sites de recyclage, avec tous types de professionnels...", a-t-elle notamment rappelé.

Et la nouvelle élue d'ajouter : "Je n'ai rien demandé à @Anne_Hidalgo et lui ai toujours dit que j'étais au service de sa candidature, à la place et dans les responsabilités qu'elle jugerait les plus utiles. Je suis très heureuse et profondément honorée de la responsabilité qu'Anne me confie désormais."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image