Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Benoît Magimel : 3 régimes et 5 dents arrachées, décisions extrêmes pour une grosse perte de poids

Benoît Magimel : 3 régimes et 5 dents arrachées, décisions extrêmes pour une grosse perte de poids
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
13 photos
Benoît Magimel est le héros du film "De son vivant", réalisé par Emmanuelle Bercot. Il y incarne un homme condamné par la maladie, rôle qui lui a necessité de perdre du poids. L'acteur a même pris une décision extrême pour "gratter" des kilos en moins : "Si je retirais quelques dents sur pivot, ça pourrait être une solution ?"

La Haine, Cloclo, La French, Carbone... Benoît Magimel possède une filmographie impressionnante ! Il y ajoute un nouveau long métrage, De Son Vivant, dans lequel il incarne un homme condamné trop jeune par la maladie. L'acteur fait des révélations sur les coulisses de la réalisation du film ; pour son rôle, Benoît Magimel a enchaîné plusieurs régimes et s'est fait retirer des dents...

C'est avec le Magazine L'Équipe que Benoît Magimel s'est entretenu, un entretien publié dans le numéro du 27 novembre 2021. Le comédien de 47 ans a raconté le tournage du film De Son Vivant, dont il partage l'affiche avec Catherine Deneuve et pour lequel il a perdu 20 kilos. "Croyez-moi qu'il est plus difficile d'en perdre à 45 ans qu'à 30 ! Face à un tel défi, on devient presque un sportif de haut niveau, explique l'acteur. J'ai dû enchaîner trois régimes successifs car le tournage a été arrêté deux fois, ce qui a été périlleux. Ces trois régimes ont rythmé complètement ma vie : repas, récupération, entraînement. Je passais mon temps à faire mes courses, préparer mes plats, mes encas... Je suis arrivé à perdre ces 25 kilos en trois mois et demi avec l'aide de ma famille car c'était devenu une obsession : toutes mes conversations tournaient autour de ça."

Si je retirais quelques dents sur pivot, ça pourrait être une solution ?

Malheureusement, Benoît Magimel a repris les kilos perdus lors des fêtes de fin d'année 2020. "Et là, on m'annonce que le film reprend en mars ! Me revoilà à 95 kilos. Grosse fatigue morale, s'est souvenu l'interprète du personnage de Benjamin, héros de De son vivant. Je perds une vingtaine de kilos. Fin mai, on m'annonce que le film reprend en août et là, c'est extrêmement compliqué. Je perds une vingtaine de kilos mais il faut que je sois raccord à l'image avec ce qui a été tourné. J'essaie de gratter tout ce que je peux. Je me suis dit que si je retirais quelques dents sur pivot, ça pourrait être une solution ? Cinq dents en moins plus tard, c'était bon. La cryothérapie, en revanche, je vous déconseille, j'ai failli agresser mon médecin tellement c'est douloureux."

En plus de 30 ans de carrière, Benoît Magimel a enchaîné les rôles et les prises et pertes de poids. "Le corps est essentiel au cinéma, un art visuel où tout n'est qu'apparence mais, heureusement, on peut bluffer, reconnaît-il. Les comédiens se malmènent en permanence." Complexé par sa minceur adolescent, Benoît confesse s'être senti plus sûr de lui en prenant du poids : "Je me suis senti plus dense, plus fort, ancré dans le sol. Je suis monté à 104 kilos pour 1,78 m. Ça me plaisait de montrer une autre facette sur grand écran. Mais après tout devient un enfer : monter des marches, faire ses lacets, s'habiller... Vous êtes essoufflé en permanence."

Benoît Magimel reste conscient des dangers de ces pertes et prises de poids successives. "Dans ma vie privée et médiatique, on m'a beaucoup jugé sur mon poids... Je vais devoir arrêter ce yoyo, confesse le mari de la scénariste Margot Pelletier au Magazine L'Équipe. Je me vois vieillir à travers mes rôles. On se dit : tiens, j'ai le pec' qui s'affaisse légèrement, c'est nouveau. La vieillesse demande plus d'efforts, surtout dans ce métier. Elle vous impose la constance et bannit les excès."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image