Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Berlin 2016 : Le palmarès de Meryl Streep, la France récompensée

Dieter Kosslick (président du festival), Meryl Streep, Nick James - Cérémonie de clôture du 66e Festival International du Film de Berlin, la Berlinale, le 20 février 2016
23 photos
Lancer le diaporama
Dieter Kosslick (président du festival), Meryl Streep, Nick James - Cérémonie de clôture du 66e Festival International du Film de Berlin, la Berlinale, le 20 février 2016
L'actrice américaine a décerné l'Ours d'or de la 66e Berlinale au documentaire sur les réfugiés, Fuocoammare.

Samedi 20 février, la 66e Berlinale, dont le jury était présidé par Meryl Streep, a dévoilé son palmarès et donc décerné son fameux Ours d'or. C'est le documentaire italien de Gianfranco Rosi sur les réfugiés à Lampedusa, Fuocoammare, qui a décroché la récompense suprême, marquant ainsi cette édition d'un message politique au moment où l'Europe cherche coûte que coûte à réduire l'afflux des migrants. Il succède à Taxi Téhéran du cinéaste dissident iranien Jafar Panahi, tourné clandestinement en Iran.

"Brut, sans voix off ni commentaires, Fuocoammare décrit en parallèle le quotidien des habitants - en particulier celui d'un jeune garçon, Samuele - et celui de ces milliers de migrants", précise l'AFP. "En ce moment, toutes mes pensées vont à tous les gens qui ne sont jamais arrivés à Lampedusa pendant ce voyage de l'espoir" qu'ils avaient entamé, a déclaré le réalisateur qui a a dédié son prix aux "gens de Lampedusa", tous à ses yeux "très ouverts" et promis de venir montrer son film sur l'île, où il loue toujours un appartement, lors d'un projection "en plein air" car il n'y a pas de cinéma sur place. La présidente du jury et actrice américaine Meryl Streep a souligné que les jurés avaient été "bouleversés" par cette oeuvre qui "allie la critique à l'art et la nuance".

L'Ours d'argent du meilleur réalisateur a été décerné à la Française Mia Hansen-Love, 35 ans, pour L'Avenir, son cinquième long-métrage, qui narre l'histoire d'une enseignante de philosophie, interprétée par la Française Isabelle Huppert, confrontée à une liberté nouvelle lorsque son mari la quitte. Une belle victoire pour celle dont le précédent film, Eden (sur la French Touch) n'avait pas conquis la presse et le public.

L'Ours saluant le meilleur interprète masculin est allé au jeune Tunisien Majd Mastoura pour son interprétation dans Hédi de Mohamed Ben Attia, première production arabe en compétition à la Berlinale en 20 ans, une histoire d'amour et d'émancipation au lendemain la révolution de 2010-2011. La meilleure actrice de cette édition berlinoise est la Danoise Trine Dyrholm, 43 ans, pour son rôle dans Kollektivet ("The Commune") de Thomas Vinterberg, sur l'histoire d'une communauté dans les années 70. L'actrice de Festen ou Royal Affair interprète une femme trompée au bord du gouffre.

Le palmarès complet de la 66e édition du festival de cinéma de Berlin :

- Ours d'or du meilleur film: Fuocoammare, de Gianfranco Rosi (Italie)

- Grand prix du jury, Ours d'argent : Smrt u Sarajevu/Mort à Sarajevo, de Danis Tanovic (Bosnie-Herzégovine)

- Ours d'argent du meilleur réalisateur : Mia Hansen-Love pour L'Avenir (France)

- Ours d'argent de la meilleure actrice : Trine Dyrholm pour Kollektivet ("The Commune", "La Communauté") de Thomas vinterberg (Danemark)

- Ours d'argent du meilleur acteur : Majd Mastoura pour Hedi, de Mohamed Ben Attia (Tunisie)

- Ours d'argent de la meilleure contribution artistique: le caméraman Mark Lee Ping-Bing pour Chang Jiang Tu ("Courant contraire"), de Yang Chao (Chine)

- Ours d'argent du meilleur scénario: Zjednoczone Stany Miłosci ("Les Etats-Unis de l'amour"), de Tomasz Wasilewski (Pologne)

- Prix Alfred Bauer, en mémoire du fondateur du festival pour un film qui ouvre de nouvelles perspectives : A Lullaby to the sorrowful mystery ("Une berceuse pour le triste mystère"), de Lav Diaz (Philippines)

- Prix du Meilleur premier film : Hédi, de Mohamed Ben Attia (Tunisie)

- Ours d'or du meilleur court métrage: Balada de um Batráquio ("La balade d'un batracien" de Leonor Teles (Portugal)

- Ours d'argent du court métrage : A man returned ("Un homme revient"), de Mahdi Fleifel (Grande-Bretagne)

Reportage sur le film documentaire Fuocoammare, Ours d'or de Berlin 2016
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image