Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Bernard Kouchner : ''Aymeric Caron, j'avais envie de lui casser la gueule !''

Bernard Kouchner : ''Aymeric Caron, j'avais envie de lui casser la gueule !''
Par Joachim O.
13 photos
Lancer le diaporama
Les téléspectateurs d'On n'est pas couché, le talk-show du samedi soir diffusé sur France 2, ont pu se rendre compte des relations tendues entre Aymeric Caron et l'ex-ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, ce samedi 27 septembre.

Invité sur le plateau de la matinale LCI-Radio Classique présentée par Guillaume Durand ce lundi 29 septembre, l'homme politique a réagi à ce virulent débat qui a fait buzz sur la Toile ce dimanche et n'a pas hésité à en rajouter au sujet du journaliste et polémiste... "Ça donne l'impression au public d'un combat de coqs stupide. (...) Oui, j'étais au bord de la crise de nerfs. J'avais envie de lui casser la gueule !", s'exclame-t-il, toujours agacé par son échange avec le chroniqueur.

Par la suite, il s'étonne d'avoir eu à se justifier, sur le plateau de l'émission de Laurent Ruquier, d'allégations dont il a fait l'objet par le passé. "J'ai fait que du mal dans la vie, moi ?", questionne-t-il, avant de reconnaître qu'il aurait "peut-être" mieux fait de ne pas faire On n'est pas couché.

"J'en ai marre de vos saloperies !"

Venu réagir à l'actualité internationale chargée et présenter son livre Mémoires croisées (Allary Editions), Bernard Kouchner n'a pas apprécié que le polémiste et journaliste Aymeric Caron l'interroge sur les quelques écarts dont Bernard Kouchner a été accusé au cours de sa carrière. "Juste un petit conseil... Vous savez, on vieillit rapidement quand on est aigri dans sa jeunesse", a d'abord asséné l'homme politique, révolté qu'Aymeric Caron le questionne sur les soupçons de trafic d'organes au Kosovo qui pesaient sur lui.

En fin d'entretien, le ton est sérieusement monté entre les deux intervenants, lorsqu'Aymeric Caron a évoqué le rapport Kouchner au Gabon et les échanges troubles entre le Français et Omar Bongo, ex-président de la République du Gabon, aujourd'hui décédé. "Vous dites des saloperies ! J'en ai marre. Je ne vous laisse pas finir. Vous dites n'importe quoi, vous rapportez des clichés ! (...) Vous n'arrêtez pas de dire des saloperies !", s'est-il indigné, expliquant avoir mis en place une couverture sociale après trois ans de travail acharné dans un pays pauvre.

Avant de quitter le plateau, Bernard Kouchner remettra en question le travail journalistique d'Aymeric Caron, qui, en réponse, le mettra au défi de trouver la moindre allégation fallacieuse prononcée à son égard.

Joachim Ohnona
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image