Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Bernard Tapie, le visage tuméfié : il sort du silence et évoque des séquelles pour sa tumeur au cerveau

Bernard Tapie, le visage tuméfié : il sort du silence et évoque des séquelles pour sa tumeur au cerveau
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
20 photos
Bernard Tapie et sa femme ont vécu un enfer. Ils ont été sauvagement agressés alors que quatre individus se sont rendus chez eux pour les voler. Roué de coups, l'ex-politique a décidé de sortir du silence.

Les photos des visages tuméfiés de Bernard Tapie et sa femme Dominique ont largement été relayées et elles ont choqué, à raison, de nombreuses personnes. Notamment leurs enfants, Sophie et Laurent, et le fils de l'homme d'affaires et Michèle Layec, Stéphane, qui a même menacé les agresseurs. Tous ont fait part de leur choc, de leur peine. A présent, c'est Bernard Tapie lui-même qui a décidé de sortir du silence.

Dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021, le couple Tapie a été agressé à son domicile de Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) par quatre cambrioleurs. Ils ont été roués de coups et il y a même eu une tentative d'étouffement sur Dominique. Un moment d'horreur sur lequel s'est confié Bernard Tapie pour Libération, le 5 avril 2021.

Déclarant que "ça va comme ci, comme ça", l'ancien patron de l'OM révèle craindre pour sa santé : "J'aurai peut-être un peu de séquelles pour ma tumeur au cerveau, suite au coup de matraque reçu sur la tête. Les médecins me le diront dans deux jours." L'homme de 78 ans souffre d'un double cancer de l'oesophage et de l'estomac.

Puis, il décrit la scène du cambriolage et sa violence : "Ca a duré quarante-cinq minutes. Ils ont frappé ma femme à coups de poing dans la gueule, moi attaché sur une chaise. Elle criait. J'ai subi cet épisode comme si je recevais personnellement les coups. Ils étaient violents pour deux raisons : 1) ils étaient sûrement déçus de ce qu'ils ont pu dérober sur place, pas à la hauteur de leurs espérances 2) pour le simple plaisir de nous faire du mal." Dans la suite de l'entretien, Bernard Tapie, qui reconnaît que ça aurait pu finir beaucoup plus mal, confirme qu'ils étaient quatre, "casqués, cagoulés, bottés, des types sacrément chevronnés".

Si Bernard Tapie s'est exprimé, sa discrète épouse elle, préfère sûrement prendre le temps de se remettre. Son fils Laurent n'a pas caché sur CNEWS que sa maman était très affectée par cette agression : "Ma mère est plus sous le choc car ils s'en sont davantage pris à elle, ils ont d'abord assommé mon père pour s'assurer qu'il n'était pas en état de se défendre et ensuite il s'en sont pris à ma mère. Ils l'ont molestée et l'ont emmenée dans toute les pièces car c'est à elle qu'ils demandaient ou était l'argent, les bijoux et le coffre. Elle est ressortie encore plus choquée que mon père." Laurent Tapie a aussi évoqué la tentative d'étouffement réalisée contre sa maman : "Ils ont commencé en lui mettant la tête dans les oreillers pendant très longtemps. Elle a cru qu'elle allait mourir."

L'enquête, suivie des chefs de vol en bande organisée, séquestration pour faciliter la commission d'une infraction en bande organisée et association de malfaiteurs est entre les mains du parquet de Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image