Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bill Cosby libéré de prison : sa condamnation pour agression sexuelle a été annulée

Par Soraya Idbouja Rédactrice
Sériephile depuis la Trilogie du Samedi, Soraya se passionne pour l’actu des stars, toutes les stars. Fan des Inconnus et nostalgique des années 2000, elle n’hésitera pas à vous fredonner un petit air de ses groupes préférés -aujourd’hui oubliés- comme le S Club 7 ou les Linkup ou à vous concocter une playlist funky à souhait !
13 photos
Bill Cosby est un homme libre. L'acteur de 83 ans a vu, mercredi 30 juin, sa condamnation levée par la Cour suprême de Pennsylvanie. Un retournement de situation qui fait suite au témoignage de l'acteur durant une procédure civile, qui n'aurait du être pris en compte par le procureur de l'époque, selon les magistrats de la Cour suprême.

En 2018, Bill Cosby a été condamné à une peine maximum de dix ans de prison ferme pour agression sexuelle. Accusé d'avoir drogué, violé et agressé sexuellement près d'une soixantaine de femmes, dont les fait sont pour certaines proscrits, l'acteur avait été arrêté puis emprisonné dans un établissement fédéral situé à Philadelphie à la fin de son procès, en septembre 2018.
Aujourd'hui, voici que la Justice revient sur sa décision et évoque un procès "injuste" à l'encontre de Bill Cosby, comme nous en informe le New York Times.

Selon les avocats de l'acteur, les jurés auraient été influencé par l'atmosphère de l'époque, à savoir l'engouement autour du mouvement #MeToo et les allégations portées contre le producteur Harvey Weinstein.
De plus, les magistrats de la Cour suprême ont noté la grave erreur commise par le procureur qui a repris le dossier après Bruce Castor. Alors qu'il témoignait dans une procédure civile intentée par la plaignante Andrea Constand, Bill Cosby a vu ses paroles se retourner contre lui. Pourtant, Bruce Castor, avait affirmé qu'il ne poursuivrait pas l'acteur au pénal.

"Quand un procureur prend une décision publique avec l'intention de peser sur les actions de l'accusé et que celui-ci le fait à son détriment (et parfois sur les conseils de son avocat), lui refuser le bénéfice de cette décision est un affront au principe fondamental d'équité", ont déploré les nouveaux magistrats.

Bill Cosby est donc libre, comme l'a annoncé la Cour suprême de Pennsylvanie. Son avocat a confié qu'il avait regagné sa maison dans l'après-midi. Un coup dur pour toutes les victimes. Bill Cosby avait été la première personnalité à être condamnée, suite à l'éclatement du mouvement #MeToo.

De son côté, Bill Cosby a publié un tweet dans lequel il dit avoir toujours revendiqué son innocence.

Pour rappel, lors d'un tout premier procès en 2017, les jurés n'ont pas réussi à se mettre d'accord après six jours de délibérations, rendant ainsi l'affaire caduque. Le producteur du Cosby Show avait procédé à un arrangement à l'amiable avec la plaignante, Andrea Constand et lui avait versé 3,38 millions de dollars en 2006.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image