Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Blac Chyna fait payer 950 dollars le FaceTime : "Une nécessité économique"

Blac Chyna fait payer 950 dollars le FaceTime : "Une nécessité économique"
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Blac Chyna - Photocall des MTV Video Music Awards au Prudential Center à Newark le 27 août 2019.
14 photos
Lancer le diaporama
Blac Chyna - Photocall des MTV Video Music Awards au Prudential Center à Newark le 27 août 2019.
Blac Chyna a annoncé qu'elle faisait payer 950 dollars l'appel en FaceTime à ses fans, comme l'indique son site Lashed Cosmetics. Ceux qui souhaitent que la mère de Dream s'abonne à leur profil sur Instagram devront également débourser 250 dollars.

On ne sait pas trop pourquoi vous feriez une chose pareille, mais sachez que si vous voulez faire un FaceTime avec Blac Chyna pour égayer votre confinement, il faudra débourser 950 dollars. Le mannequin et star de télé-réalité fait payer ses fans pour quelques secondes avec elle par écran interposé, mais aussi pour un simple follow back sur Instagram, qu'elle fait payer 250 dollars.

Tout ceci n'est pas clairement indiqué sur son site de maquillage et soins pour la peau Lashed Cosmetics. Il vous faut rechercher les termes "FaceTime" et "Follow back" dans la barre de recherches pour trouver les pages proposant ces services. Dans l'offre, Bac Chyna invite ses fans à laisser leur numéro de téléphone dans la description avant de régler leurs 950 dollars (environ 870 euros). Des sommes heureusement payables en plusieurs fois.

"Jamais eu de pension alimentaire"

"Oui, Blac Chyna se connecte plus directement et de manière plus créative avec ses fans via FaceTime et des follow back sur Instagram pendant la pandémie de Covid-19. Comme la vraie entrepreneuse qu'elle est, Chyna s'adapte aux réalités actuelles et essaie d'être plus fun et d'apprécier la vie en quarantaine !", a répondu un représentant de Lashed Cosmetics à People Magazine.
Il a ensuite cherché à justifier ce tarif exorbitant. "La créativité de Chyna en confinement est également née d'une nécessité économique. Malgré ce que plusieurs médias rapportent faussement, elle n'a jamais reçu de pension alimentaire de Rob Kardashian, ni de Tyga, pour leurs deux beaux enfants Dream Kardashian et King Cairo Stevenson", poursuit son avocat auprès de nos confrères américains, appuyant sur le fait que ces batailles judiciaires pour la garde de la fillette étaient "loin d'être gratuites" et que Blac Chyna s'était "faite toute seule", "pas comme certaines personnes milliardaires 'self-made' de la famille de Rob". Et hop, une pique à son ennemie Kylie Jenner.

Une Chyna menaçante et ivre ?

Et plus les années passent, plus le combat judiciaire s'intensifie entre Blac Chyna et Rob. Lundi, le frère de Kim expliquait que son ex l'avait menacé en pointant sur lui un pistolet à plusieurs reprises le 14 décembre 2016, la même nuit où il dit qu'elle aurait essayé de l'étrangler avec un câble d'iPhone. "Elle a utilisé mon téléphone pour faire un FaceTime avec mon pote Victory, et quand on l'appelait, Chyna m'a pointé un pistolet dessus et m'a menacé. 20 ou 30 minutes plus tard, Chyna est venue dans la chambre d'amis, toujours en pointant le pistolet et en me menaçant", a raconté le père de Dream dans une plainte obtenue par People Magazine.

Il ajoute qu'elle était "ivre et défoncée" au moment des faits. "Rob avait admis qu'il n'avait jamais craint pour sa vie et pensait que c'était 'marrant' quand elle l'avait titillé avec le pistolet non chargé de Rob", a ajouté l'avocat de Blac Chyna.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image