Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brad Pitt dézingue Mel Gibson et son "film de propagande scientologue"

La star hollywoodienne n'a pas pour habitude de dégommer en public, mais il ne s'en est visiblement pas privé pour évoquer Mel Gibson.

Toujours dans l'attente du début de tournage de World War Z 2 – qui devrait débuter cet été – Brad Pitt réfléchit à ses futurs projets. Parmi eux se trouvent un biopic sur Ponce Pilate que le chéri d'Angelina Jolie réaliserait lui-même.

Dans le supplément Style Magazine du New York Times, la star hollywoodienne a évoqué ce projet, annonçant qu'il ne serait absolument pas "dans la lignée de La Passion du Christ". Les deux films auront en effet en commun de dresser le portrait de Ponce Pilate, ce citoyen romain que les Évangiles présentent comme celui qui a ordonné l'exécution de Jésus Chris. Mais contrairement à l'oeuvre de Mel Gibson sorti en 2004, Pitt va écrire et mettre en scène l'histoire d'"un officiel romain, médiocre, coincé au milieu de nulle part avec les gens qu'il n'aime pas".

Sans filtre, celui qui n'a pour l'heure jamais réalisé de long métrage ne cache pas qu'il n'a pas aimé La Passion du Christ. Pire, l'acteur confie avoir "eu l'impression de regarder un film de propagande de L. Ron Hubbard", en référence au fondateur de l'Église de Scientologie. Très décrié, même douze ans après sa sortie en salles, La Passion du Christ n'en est pas à sa première critique. De nombreux détracteurs lui ont reproché ses approximations historiques, d'autres ont pointé du doigt l'antisémitisme latent que l'on peut y percevoir. Jamais en revanche, il n'avait été reproché à Mel Gibson d'avoir fait l'éloge de la Scientologie au travers de ce film, même si le cinéaste reproduit une forme de prosélytisme hollywoodien ultraviolent.

De là à détester Mel Gibson comme bon nombre de personnalités à Hollywood, Brad Pitt ne s'y reconnaît pas. Selon lui, son compatriote est doté d'une très belle "habileté à filmer la violence". Et Pitt d'ajouter qu'Apocalypto était "un très grand film". Reste à savoir si Brad pensera la même chose de Tu ne tueras point, alias le retour au poste de metteur en scène d'un Mel Gibson revanchard.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image