Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Brigitte Bardot : L'icône reçue à l'Elysée par Brigitte et Emmanuel Macron

Brigitte Bardot : L'icône reçue à l'Elysée par Brigitte et Emmanuel Macron
Exclusif - Brigitte Bardot (qui caresse Nemo le chien d'Emmanuel Macron) reçue à l'Élysée en tant que présidente de la Fondation Brigitte Bardot par le président de la république Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron pour évoquer la condition animale à l'Élysée Paris le 24 juillet 2018. © Fondation Brigitte Bardot / Bestimage
27 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Brigitte Bardot (qui caresse Nemo le chien d'Emmanuel Macron) reçue à l'Élysée en tant que présidente de la Fondation Brigitte Bardot par le président de la république Emmanuel Macron et sa femme Brigitte Macron pour évoquer la condition animale à l'Élysée Paris le 24 juillet 2018. © Fondation Brigitte Bardot / Bestimage
Mardi, Brigitte Bardot a été reçue par le président Emmanuel Macron et son épouse Brigitte à l'Elysée pour discuter de la cause animale. Après son entretien, la présidente de la fondatrice Brigitte-Bardot s'est confiée auprès de l'AFP.

C'est une grande rencontre qui a été immortalisée par une simple photo. Mardi 24 juillet 2018, Brigitte Bardot a été reçu par Brigitte et Emmanuel Macron à l'Elysée pour évoquer la cause animale. La mythique ex-actrice et présidente de la fondation Brigitte-Bardot (FBB) s'est entretenue avec le président de la République et la première dame une heure durant. L'ex-dirigeante du Medef Laurence Parisot, très impliquée sur ce sujet, était également présente. "Moi qui n'était pas une fervente de Macron, j'ai été très étonnée et très surprise de voir l'attention, le sérieux et la bonne disposition qu'il a eu envers nous", a indiqué la militante de la cause animale à l'AFP.

Fin mai, Brigitte Bardot avait ouvertement critiqué le chef d'Etat dans une lettre ouverte, lui reprochant de rester "inactif face à la souffrance des animaux". Une réflexion lancée après le refus de l'Assemblée nationale d'imposer la vidéosurveillance dans les abattoirs. "Sa première parole a été : 'Vous allez m'engueuler', et ma réponse a été : 'Non, puisque vous ne m'avez encore rien promis'", a-t-elle plaisanté au sujet d'Emmanuel Macron.

Le président "favorable" à la fin de la consommation de viande de cheval

Au cours de leur discussion, Brigitte Bardot et Emmanuel Macron ont abordé la question du broyage vivant des poussins, de l'abattage rituel des animaux sans étourdissement préalable et de la consommation de viande de cheval, qu'elle combat depuis des décennies. Selon elle, le président s'est dit "favorable" à la fin de l'hippophagie et s'est dit prêt à rencontrer des représentants religieux pour "voir de quelle façon les choses peuvent évoluer" au sujet de l'abattage rituel.

Emmanuel Macron, qui "a rappelé qu'il avait conscience que c'est un sujet de société", s'est "engagé pour un nouveau rendez-vous à la fin de l'année pour faire un point d'étape", s'est réjouie Brigitte Bardot. L'Elysée a pour sa part qualifié l'entretien de "chaleureux". Emmanuel Macron avait promis de mettre des caméras dans les abattoirs et s'était engagé à interdire la vente des oeufs de poules en cage pour 2022. Finalement, le projet de loi agriculture et alimentation, en cours d'élaboration, a retenu pour l'instant la vidéo-surveillance expérimentale dans les abattoirs et n'a pas fixé de date pour l'interdiction de la vente des oeufs de poules en cage.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image