Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brigitte Fontaine : Étrange et bouleversante dans ''Crazy Horse''

18 photos
Lancer le diaporama
Brigitte Fontaine - Crazy Horse - réalisé par Enki Bilal, septembre 2013.

Il ne s'agit pas du Crazy Horse, ce cabaret parisien qui célèbre la féminité. On en est assez loin même. Celui que chante Brigitte Fontaine, premier extrait de l'album J'ai l'honneur d'être, est une supplique pour Lola, jeune maman jetée pour avoir volé pour ses enfants des steaks et des poupées. Quatre ans après Rédemption, deux ans après L'un n'empêche à l'autre, Brigitte Fontaine revient avec un album très personnel et ce single, Crazy Horse, d'une tristesse absolue.

Pour illustrer la chanson, Brigitte Fontaine fait appel à Enki Bilal. Le célèbre bédéiste et réalisateur d'Immortel pour le grand écran fait se télescoper ses personnages féminins et la figure impressionnante d'une Brigitte Fontaine à la fois "reine des kékés" et poétesse bouleversante.

Pour cet album, le vingtième de ses cinquante ans de carrière, Brigitte Fontaine écrit pour la première fois sur son père - dans la chanson qui donne son titre à l'album - mais aussi sur l'homosexualité, les religions, "ce poison" : "Des amis m'ont poussé à écrire sur mon père. Je ne l'avais jamais fait. Je pleurais tout le temps en écrivant. Je ne pourrai jamais interpréter cette chanson sur scène, a confié Brigitte Fontaine à l'AFP depuis un café de son quartier de l'Île Saint-Louis à Paris. Quand j'écris, je suis libre. Je peux faire ce que je veux. Depuis l'enfance, l'écriture est essentielle." Brigitte Fontaine dit s'inspirer de tout et pouvoir écrire dans n'importe quelle condition : "J'écris très vite : n'importe quand, n'importe où même s'il y a beaucoup de gens autour de moi. Je me tiens au courant de ce qu'il se passe. J'adore écouter la radio, mais pas la télé qui est hideuse et qui déforme tout." L'artiste refuse cette étiquette de "rockeuse zinzin" qu'on lui a collée. "C'est à cause de la télé, tout ça... Ceux qui me connaissent par la télé ne me connaissent pas du tout. J'ai eu le tort de vouloir m'amuser quelques fois à la télé et on en a profité pour dire que j'étais folle. Maintenant, je fais le moins possible d'émissions..."

Une chance et même deux de rencontrer la vraie Brigitte Fontaine. D'abord en écoutant cet album composé et produit par son compagnon Areski Belkacem et le mythique Jean-Claude Vannier (célèbre pour son travail sur Histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg). Ensuite en courant en salles voir le documentaire que Thomas Bartel et Benoît Mouchard ont consacré à la chanteuse. Reflets et crudités, c'est son nom, sortira le 2 octobre sur grand écran et en DVD. À 74 ans, Brigitte Fontaine partira également en tournée dès le 8 octobre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel