Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Camille Lacourt : ''Ma dernière cuite, je l'ai regrettée''

Camille Lacourt au "Défi de l'Eau" à la piscine Claude Jouve à Berre-L'étang, le 14 mars 2015
14 photos
Lancer le diaporama
Camille Lacourt au "Défi de l'Eau" à la piscine Claude Jouve à Berre-L'étang, le 14 mars 2015
Comme il le confie au Parisien Magazine, il n'est "pas qu'une belle gueule". Père de famille attentionné et nageur de talent, Camille Lacourt en dit plus...

Camille Lacourt est un beau gosse. LE beau gosse de la natation. Mais comme il le confie au Parisien Magazine, "je ne suis pas qu'une belle gueule". Dans les colonnes de l'hebdomadaire, la star des bassins revient sur sa notoriété, sa carrière sportive et son avenir...

Tatouages, pêche et mèche rebelle

Double champion d'Europe, marié à la sublime Valérie Bègue, papa heureux d'une petite Jazz, Camille Lacourt a tout pour être heureux. Et le beau gosse de la natation l'est. Mais à 30 ans, même s'il assume son image, il assure que sa véritable personnalité est autre. "Ce qui me caractérise le mieux, ce sont mes tatouages", confie-t-il dans les pages du Parisien Magazine. Ses tatouages ? Un symbole tribal représentant la sérénité, un requin dans une évidente référence à l'eau, une salamandre pour l'esprit du feu et au final un petit tatouage pour "figurer la famille et l'optimisme". Le nageur de 30 ans l'assure, il est un mec "nature" qui aime "sa tranquillité", "préfère être à la maison" entouré des siens, adepte des sorties à vélo et des parties de beach-volley "avec des potes".

Fils de facteurs encore en activité, originaire de La Cabanasse dans les Pyrénées-Orientales, il assure n'avoir "jamais manqué de rien, même si on ne roulait pas sur l'or". Et chose curieuse, Camille Lacourt est venu à la natation pour une raison simple : "Mon père allait pêcher en rivière. Je voulais le suivre, mais il refusait car je ne savais pas nager."

Fan également de ski, qu'il pratique régulièrement, l'heureux papa avait fait supprimer une clause de son contrat, lorsqu'il avait signé à Marseille, qui l'empêchait de pratiquer cette discipline. "Bon d'accord, il a d'autres clauses que je n'ai pas davantage respectées, comme l'interdiction de l'alcool pendant les compétitions", ajoute-t-il tout de même.

Interrogé par le Parisien Magazine sur cette notoriété soudaine survenue en 2010 lors de sa victoire aux championnats d'Europe de Budapest, Camille Lacourt analyse : "En une semaine, je suis passé de rien à tout (...) A Paris, à la descente de l'avion, il y avait plusieurs gardes du corps (...) C'était assez flippant parce qu'il y avait des journalistes agglutinés sur 5 à 6 mètres, qui me collaient, me serraient... Je me suis senti un peu claustro, vraiment pas bien. En plus, j'avais pris une cuite la veille pour fêter mes titres..." Cette célébrité et cette image glamour, il la doit à un moment en particulier. Son sourire et ce geste à l'issue du 100 m dos victorieux, où il se replace la mèche rebelle... Une image que l'on aurait pu ne jamais voir, puisque son coach lui avait demandé de se couper les cheveux, ce qu'il avait refusé de faire.

Passer du temps avec ma fille, c'est une priorité absolue

S'il raccrochera définitivement en 2016, après les Jeux olympiques de Rio, Camille Lacourt veut profiter autant que possible de sa fille, Jazz, née en 2012. "Passer du temps avec ma fille, c'est une priorité absolue, confie le nageur. Je suis un papa gaga." Si bien que son emploi du temps a été aménagé en conséquence, pour qu'il puisse profiter de sa fillette. "Et puis j'ai demandé à ce qu'on accueille nos femmes et nos enfants lors des stages du club à l'étranger, parce qu'en février, je suis parti trois semaines en Thaïlande, loin des miens. A la fin, c'était vraiment dur. J'ai besoin de cet équilibre familial", reconnaît Camille Lacourt.

Sa famille reste d'ailleurs son entière priorité, la natation n'étant pour lui qu'un "hobby" : "Dans deux ans, même si je suis sacré champion olympique, le meilleur restera ma vie à la maison, avec ma fille." Et le poids des ans se fait également sentir, si l'on en croit ses révélations... "Je le sens les lendemains de cuite. Avant, je pouvais enchaîner une soirée trop arrosée et un entraînement, mais la dernière fois que je l'ai fait cette année, je l'ai regretté", raconte-t-il avec humour.

Camille Lacourt, un entretien à retrouver en intégralité dans Le Parisien Magazine du 10 juillet 2015

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Évelyne Thomas revient sur son expérience en télévision, sur le plateau du "Morandini Live", le 6 novembre 2019.
Extrait de l'émission "Affaire conclue : Le Duel des brocantes" diffusée mardi 14 janvier 2020 - France 2
Patrice Laffont revient sur la séquence de la gifle de Passe-Partout dans "Fort Boyard" en 1990, dans "La Grande Darka", le 26 octobre 2019, sur C8
Rencontre avec les comédiens présents au Festival de l'Alpe d'Huez 2020.
Story Instagram de Laeticia Hallyday le 31 octobre 2019 pour Halloween
Philippe Etchebest se confie sur l'adoption de son fils Oscar-Louis, dans un épisode de "Objectif Top Chef", le 11 novembre 2019 sur M6.
Cyril Hanouna réconcilié avec Kev Adams ? "Touche pas à mon poste", émission du 12 novembre 2019, sur C8.
Mask Singer, qui est la mystérieuse panthère ? (8 novembre 2019)
Vitaa et ses deux fils au ski, le 30 décembre 2019.
Agathe Auproux sur Instagram.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel