Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Camille Lacourt sur la planète Manaudou : "J'ai goûté au bling-bling..."

Camille Lacourt, qui mange sa part du gâteau en suivant les conseils de Laure Manaudou et Fred Bousquet, ne se brûle pas les ailes à goûter au bling-bling. En mars 2011, le nageur lançait son site Internet officiel.
2 photos
Lancer le diaporama
Camille Lacourt, qui mange sa part du gâteau en suivant les conseils de Laure Manaudou et Fred Bousquet, ne se brûle pas les ailes à goûter au bling-bling. En mars 2011, le nageur lançait son site Internet officiel.

Les annonceurs l'attendaient, Camille Lacourt l'a fait : il a offert une nouvelle vitrine haut de gamme du côté de la natation, où l'espace publicitaire était laissé quasi en jachère depuis la retraite sportive de Laure Manaudou et parallèlement aux contrats relativement institutionnels de collègues comme Alain Bernard.

La marque Lacourt est officiellement lancée, avec un outil incontournable : son site officiel flambant neuf, www.camille-lacourt.fr. Avec son charisme naturel et l'aura de son triplé aux championnats d'Europe 2010 à Budapest, le géant Narbonnais aux yeux azur pouvait s'attendre à une déferlante de sollicitations et à un jackpot assuré. Avec plus-value "prestige", comme le fait valoir son agent Jean-François Salessy dans les colonnes du JDD (édition du 20 mars) : "On veut du premium. On prendra le temps de choisir, tout en évitant de transformer Camille en Arbre de Noël." En la matière, les choses sont déjà bien engagées puisque les contrats évoqués fin 2010 sont soit conclus, soit en voie de l'être : Christian Courtin-Clarins, président du groupe de cosmétiques Clarins, n'a pas mis longtemps à donner raison à son épouse (qui lui avait suggérer de faire du nageur du CNM l'égérie masculine de la marque) en déboursant 200 000 euros annuels (hors primes) pour une association de six ans (au minimum, assortie d'une "possibilité de reconversion dans le groupe" ultérieure, selon le site de Lacourt), tandis que Chanel (70 000 euros minimum pour une collection de montres) et Lexus sont toujours dans les tuyaux. "Un gros contrat dans le monde des technologies est en négociations. Le prêt-à-porter est aussi sur les rangs." Reste encore à un équipementier à relever le défi : libre de tout contrat, Lacourt s'alignera dans les tenues de son choix aux championnats de France qui s'ouvrent mercredi à Strasbourg, en attendant qu'Arena, Speedo ou Mizuno se décide à mettre sur la table "100 000 à 200 000 euros selon les prestations".

Normal pour un joli garçon qui sait aussi bien sourire chez les Enfoirés que jouer les mannequins pour un magazine chic.

Fait relativement nouveau dans le monde des contrats d'ambassadeurs, les sommes en jeu sont évoquées sans ambages. L'agent de Camille Lacourt tient les comptes, calculant que les revenus de son protégé pourraient grimper "jusqu'à 700 000 euros" ; bienvenue sur la planète Manaudou.

D'ailleurs, la sirène et son compagnon Frédérick Bousquet y sont allés de leurs petits conseils pour ce nouveau venu dans le grand bain du business médiatique : "Laure et Fred m'ont dit de me méfier des médias et des vendeurs de rêves, mais d'en profiter pour manger un peu du gâteau", révèle celui à qui on prête une idylle avec la Miss France 2008 Valérie Bègue. J'ai l'opportunité de travailler avec de belles marques. C'est valorisant et ça m'apporte une sérénité financière pour préparer les Jeux de Londres." Car il ne faudra pas se louper pour espérer continuer à faire fructifier ce pécule, on l'a vu avec Laure Manaudou ou Tiger Woods ce qu'un gros ratage peut engendrer...

Auréolé de trois titres européens mais aussi de celui de sportif le plus glamour, il sait ce qu'il en est : "J'espère surtout que ce titre ne sera pas le plus important de ma carrière ! Mais c'est bizarre comme j'étais moins beau avant mes médailles..."

Dans les colonnes du Figaro, Camille Lacourt rétablit, si besoin était, l'ordre de ses priorités : "Après Budapest, je me suis rendu compte assez rapidement que j'avais un peu quitté l'objectif sportif des Jeux de Londres. J'ai réalisé que le sport et la multiplication des à-côtés n'étaient plus compatibles, et j'ai décidé de me recentrer sur la natation. Tout simplement parce que c'est vraiment ce qui me plaît (...) Je ne regrette rien. J'ai vécu des choses assez extraordinaires, avec du positif, du négatif aussi, et au moins je n'ai pas la frustration de ne pas avoir connu le bling-bling qui vous tend les bras lorsque vous réussissez. J'y ai goûté, je sais maintenant ce que c'est, je sais surtout que ce n'est pas ça qui me fait vibrer." C'est le public qu'il s'agira de faire vibrer, en juillet, lors des Mondiaux de Shanghaï.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire de coeur.
Jade Lagardère sur Instagram.
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
Rachel Legrain-Trapani dans Affaire conclue, sur France 2, le 10 septembre 2019
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Laura Lempika au micro de "Purepeople.com", le 15 octobre 2019. Elle s'est prêtée au jeu du Vox Populi, où elle doit répondre aux commentaires d'internautes.
Elodie Frégé rétablit la vérité sur le plateau de C8 au sujet de Michal, le 11 octobre 2019.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour leur histoire d'amour.
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
Rachel Legrain-Trapani sur le plateau de TPMP People le 25 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel