Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2015: Marion Cotillard envoûte le magnétique 'Macbeth' Michael Fassbender

31 photos
Lancer le diaporama
Michael Fassbender et Marion Cotillard - Photocall du film "Macbeth" lors du 68e Festival International du Film de Cannes, le 23 mai 2015.

La compétition officielle du Festival de Cannes 2015 s'est refermée sur la tragédie picturale Macbeth, énième adaptation sur un écran du chef-d'oeuvre de William Shakespeare. Dirigés par Justin Kurzel, Michael Fassbender et Marion Cotillard s'abandonnent à des personnages sombres, rongés par le deuil, l'ambition et surtout la folie. Le tout sur les décors si inspirants de l'Ecosse sauvage sublimés par une photographie servant ses fresques grandioses sur un écran large.

Quelques heures après avoir brillé en présentant Le Petit Prince, film d'animation dans lequel elle incarne la Rose, Marion Cotillard change totalement de registre avec Macbeth. Radieuse au photocall officiel ce 23 mai, la star française se dévoile vampirisante, sombre et hantée comme jamais devant la caméra du cinéaste australien. "J'ai fait des personnages dramatiques, mais jamais aussi sombres", a déclaré la compagne de Guillaume Canet en conférence, évoquant "un personnage qui perd totalement le contrôle". "J'ai eu dû mal à accepter que ce personnage m'envahisse complètement" avoue celle qui avait dû se faire exorciser pour sortir du personnage d'Edith Piaf après La Môme.

Devant un parterre de journalistes, Marion Cotillard tente de dépeindre sa Lady Macbeth. Formant un couple avec le magnétique Michael Fassbender (quasiment au summum de son charisme), l'actrice croit savoir que leurs personnages "sont trop abîmés pour se tourner vers quelque chose de lumineux". Et d'évoquer "le mur de pouvoir" qu'elle se crée pour fuir un passé dont elle n'arrive pas à se détourner. Elle sombrera dans la folie, tout comme, dans une moindre mesure, son partenaire, un Macbeth brisé par la guerre, happé par la violence et la peur de voir la couronne lui échapper à chaque instant. "La perspective de jouer Macbeth était terrifiante, avoue le charmant Michael Fassbender. Mais une fois qu'on commence, c'est le travail qui prend le dessus et je me suis lancé." Pour Marion Cotillard, outre le personnage, la langue, il a fallu appréhender le décor. En Écosse, la comédienne de 39 ans dit avoir trouvé "tout le mystère et la force des éléments" qu'elle avait fantasmés. Elle rajoute : "Les conditions étaient rudes, le vent, le froid, la grêle. Mais tout cela servait l'histoire."

Évoquant à nouveau "cette peur de décevoir, de ne pas être à la hauteur", Marion Cotillard avoue toutefois que ce personnage l'attirait déjà depuis très longtemps. "Je savais qu'un jour j'aurais ce personnage. Je pensais en revanche le jouer sur scène, en français. Le faire dans la langue de Shakespeare était une magnifique opportunité", a-t-elle déclaré. À ses côtés, Michael Fassbender ne tarit pas d'éloges sur sa partenaire : "Je crois que Marion est la meilleure dans le métier. Elle apporte cette grâce qui est en elle, et en même temps elle a une dimension humaine qui fait que le public peut se reconnaître en elle." Au photocall, ce sont bien ces deux beaux complices de Macbeth qui ont aimanté tous les regards avec la perspective d'un tapis rouge alléchant ce soir.

Christopher Ramoné

Extrait de Macbeth.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel