Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2016: Bérénice Bejo, Maître Gims... En couple pour Spielberg et son Géant

42 photos
Lancer le diaporama
Bérénice Bejo avec Michel Hazanavicius, pour la montée des marches du Bon Gros Géants à Cannes le 14 mai 2016
Le légendaire réalisateur américain présentait sa nouvelle merveille, en grande pompe, au Festival de Cannes.

Recevoir Steven Spielberg au Festival de Cannes est toujours un grand événement sur la Croisette. Fidèle au rendez-vous, le plus populaire cinéaste de la planète a signé son retour sur les marches du Palais des Festivals ce 14 mai, trois ans après les avoir quittées en inscrivant sa présidence du jury dans la postérité, lorsqu'il a décerné trois Palmes d'or pour le film La vie d'Adèle.

Aujourd'hui, c'était pour son nouveau long métrage, Le Bon Gros Géant. Tel un grand enfant, Spielby a mis en scène une histoire de Roald Dahl qu'il avait l'habitude de lire à ses enfants lorsqu'ils étaient petits. C'est donc tout naturellement, avec toutes les technologies que le cinéma moderne peut proposer, qu'il a fini par mettre en scène ce chef-d'oeuvre de la littérature. Devant sa caméra, il dirige notamment Mark Rylance (acteur oscarisé pour son dernier film, Le Pont des Espions) et la toute jeune, pétillante à souhait, Ruby Barnhill.

La fillette était donc l'attraction de ce tapis rouge. Nerveuse et en même temps très excitée, la comédienne a posé au côté d'un Steven Spielberg quasi paternel, accompagné de sa femme Kate Capshaw. Mark Rylance, qui a pris le temps d'aller saluer un maximum de festivaliers massés le long des barrières, a foulé le tapis rouge main dans la main avec sa compagne. Rebecca Hall (parée de bijoux Chaumet), qui écope d'un petit rôle dans le film, était également de la partie, tout comme le producteur Frank Marshall, et la fille de Roald Dahl, Lucy Dahl. Mais un être manquait à l'appel. Sur le tapis rouge, Steven Spielberg a tenu à rendre hommage à sa scénariste Melissa Mathison (ex-femme d'Harrison Ford), décédée le 4 novembre dernier. On lui devait bien sûr l'histoire d'E.T. l'extra-terrestre, mais aussi le scénario du Bon Gros Géant, qui restera, à jamais, sa dernière oeuvre.

Du côté des invités, car qui dit Spielberg, dit aussi longue file d'attente d'invités prestigieux en bas des marches. Bérénice Bejo, tendre complice avec son amoureux Michel Hazanavicius, s'est distinguée dans une robe scintillante et parée de bijoux Chaumet, non loin de Mélanie Thierry, florale pour cette soirée. Dans la foulée, Elsa Zylberstein, Claude Lelouch (smoking Dior et montre Van Cleef and Arpels) et sa compagne Valérie Perrin (robe Paule Ka et bijoux de chez Van Cleef & Arpels) ont posé, eux qui fêtaient les 50 ans de la Palme d'or d'Un homme et une femme.

Parmi les premiers invités remarqués, Maître Gims s'est inévitablement distingué. Attendu, le populaire rappeur a monté les marches avec sa femme de longue date (11 ans), DemDem, qu'il avait présentée publiquement en mars dernier. La jolie Sonia Ben Ammar, qui arborait des bijoux De Grisogono, a aussi été aperçue. L'ex de Brooklyn Beckham et fille de Tarak Ben Ammar a marché sur les pas de Paz Vega, et notamment croisé les amies complices Aïda Touihri et Laurence Roustandjee, ou encore Melitan Toscan du Plantier et Nathalie Kosciusko-Morizet. Agnès Varda était là, tout comme la légende Max Von Sydow, venu avec sa femme et ses deux petites-filles.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image