Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni, avec Nicolas Sarkozy : "Il y a toujours ce truc magnétique..."

Vanity Fair, septembre 2017. En kiosques ce 23 août 2017.
13 photos
Lancer le diaporama
Vanity Fair, septembre 2017. En kiosques ce 23 août 2017.
Plus de cinq ans après la défaite de Nicolas Sarkozy, retour à la musique...

Le 6 octobre, Carla Bruni publiera French Touch, son nouvel album composé de reprises d'AC/DC, des Rolling Stones ou de Depeche Mode. Tandis qu'elle poursuit, en famille, ses vacances au cap Nègre, la star prend la pose en couverture et dans les pages du nouveau numéro de Vanity Fair (septembre 2017). Dans l'interview, il est question de politique, de ses proches et de ses années de première dame, mais très vite Carla tire cette conclusion : "L'Élysée, ce n'était pas un moment paisible de ma vie mais un moment extraordinaire." Ce qui compte, c'est son amour intact pour Nicolas Sarkozy qui lui inspire toujours de nouvelles chansons. En novembre, cela fera dix ans qu'ils s'aiment...

Une fondue pour Angela

"Partir n'a pas été plus difficile que de quitter un beau musée, se souvient Carla. Les nécessités protocolaires, c'était très circonscrit, vous savez." Ce qui ne l'a pas empêchée d'apprécier ces rencontres incroyables comme celle avec la reine d'Angleterre. Dans Vanity Fair, on apprend, par exemple, qu'elle a reçu chez elle, dans le 16e arrondissement de Paris, la chancelière Angela Merkel pour une fondue... Une photo en attesterait dans le cabinet de musique de la chanteuse à l'entresol de son hôtel particulier. Reste que Carla dit être "heureuse que [son] homme soit sorti de cette guerre, de cette bataille si brutale" qu'est la politique.

Depuis ma rencontre avec mon mari, toutes mes chansons d'amour sont pour lui. J'écris tout pour lui

Presque dix ans après leur rencontre, c'est toujours l'amour fou, ce "truc magnétique quand il parle, c'est une bombe atomique" : "Difficile à comprendre quand on ne le connaît pas, reconnaît-elle, il n'est pas très photogénique." N'empêche, poursuit Carla Bruni-Sarkozy, "comme homme de ma vie, je n'ai eu que lui". La première chanson qu'elle lui a écrit, c'est L'Amoureuse, paru sur l'album Comme si de rien n'était en 2008. D'autres suivront, dont une qui n'apparaîtra pas dans le nouvel album de l'artiste. La musique est signée du complice Julien Clerc et le texte est de Carla, bien sûr. Il y est question de garçon triste qui joue au cador et serait entré dans sa vie pour tout emporter... "Depuis ma rencontre avec mon mari, toutes mes chansons d'amour sont pour lui. J'écris tout pour lui." Il est le père de leur petite Giulia (5 ans), Carla est aussi la mère d'Aurélien (16 ans), dont le papa est le philosophe Raphaël Enthoven.

En attendant un nouvel album original, Carla Bruni a enregistré entre la France et les États-Unis, avec la complicité du producteur culte David Foster (Barbra Streisand, Céline Dion, Whitney Houston, Michael Bublé), un album de reprises taillé pour le marché international. Très loin de la politique, Carla rend hommage à ses idoles qui le lui rendent bien. En entendant sa reprise latino et sexy de Miss You (accompagné d'un clip sublime de Jean-Baptiste Mondino), Mike Jagger lui a écrit sur Twitter : "J'aime la french touch que tu lui as donnée." Carla, l'artiste, toujours séductrice, est bien de retour...

Vanity Fair, en kiosques ce 23 août 2017.

Carla Bruni - Miss You - juin 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image