Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni et le cinéma : "Je ne pense pas qu'elle le refera"

Carla Bruni-Sarkozy sur le tournage du film de Woody Allen, Minuit à Paris avec également Owen Wilson - Paris le 28 juillet 2010
16 photos
Lancer le diaporama
Carla Bruni-Sarkozy sur le tournage du film de Woody Allen, Minuit à Paris avec également Owen Wilson - Paris le 28 juillet 2010
Woody Allen clame avoir adoré travailler avec l'épouse de l'ancien président de la République, mais elle ne devrait pas réitérer l'expérience.

S'il a réalisé un film baptisé L'Homme irrationnel, Woody Allen se décrit comme un homme "beaucoup trop rationnel" au cours de son interview avec le magazine Closer. C'est dans cet état d'esprit, qu'il répond à toutes les questions de l'hebdomadaire, revenant ainsi sur sa collaboration avec Carla Bruni-Sarkozy.

L'annonce du casting de Carla Bruni-Sarkozy en avait surpris plus d'un et pourtant, la chanteuse a bien joué dans le film du cinéaste new-yorkais, Minuit à Paris. Cette collaboration a aussi été teintée de critiques : certains ont accusé Woody Allen d'avoir choisi la femme du président français de l'époque pour obtenir l'autorisation de tourner dans certains de lieux de Paris.

"C'est étrange, je n'ai jamais trouvé ma décision d'engager Carla Bruni surprenante et encore moins saugrenue. Tout d'abord, c'est une femme extrêmement belle. Elle a été un magnifique mannequin et c'est une artiste capable de chanter et composer. Je ne comprends donc pas certaines critiques à ce sujet. Ce n'est pas comme si j'avais engagé Hillary Clinton ou l'épouse de George W. Bush, qui n'ont rien à voir avec le show-business", explique Woody Allen à Closer, ne répondant pas vraiment si oui ou non il avait eu des facilités logistiques pour son tournage grâce à son nom.

Carla Bruni-Sarkozy, dont il est manifestement grand admirateur, n'a par ailleurs pas passé d'audition, parce qu'il a eu un "coup de foudre cinématographique" pour elle : "Je savais qu'elle était très bien pour ce rôle. Cela s'est fait de manière tout à fait naturelle. J'étais avec les Sarkozy et ma femme Soon-Yi pour un petit-déjeuner et c'était la première fois que je les rencontrais. Quand j'ai vu Carla Bruni, je me suis dit tout de suite : 'Qu'est-ce qu'elle est belle ! Elle serait parfaite pour le rôle de la femme dans le musée comme n'importe quelle autre comédienne anonyme, mais avec l'avantage d'être connue du public.' Et elle m'a dit qu'elle accepterait de le faire, juste une fois, afin de le montrer un jour à ses enfants et ses petits-enfants !" Effectivement, qui oserait refuser de jouer dans un film du réalisateur de Manhattan ?

L'aventure s'est déroulée à merveille et Woody Allen confie qu'il adorerait retourner avec elle s'il avait un rôle à lui proposer, mais il n'y croit pas beaucoup : "Je ne pense pas qu'elle le refera, car elle ne souhaitait faire cette expérience qu'une seule fois. Cela dit, si j'écris un long métrage avec le rôle d'une belle femme française, je n'hésiterais pas à lui proposer. Vous voyez, elle n'a pas vraiment été pistonnée ! [rires]"

Ah Woody Allen et les femmes... Dans son cinéma, elles tiennent une place de choix, lui qui a tourné avec les plus belles actrices, dernière en date Kristen Stewart pour son prochain film. Hors caméra, c'est avec Soon-Yi Previn qu'il partage sa vie. Une relation qui est souvent critiquée puisque son épouse n'est autre que la fille adoptive de Mia Farrow, qui fût mariée à Woody Allen et est en mauvais termes avec lui. De ces attaques, il n'en a que faire et tout va bien pour lui, sa femme et leurs filles, Bechet (17 ans) et Mazie (15 ans) : "Nous sommes toujours heureux ensemble." Seul bémol à leur relation, le fait qu'il refuse d'aller en Corée du Sud, pays d'origine de son épouse : "J'essaie de résister le mieux possible : si je suis chanceux, je vais mourir avant. [rires]"

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans le magazine Closer du 6 novembre
L'Homme irrationnel, en salles depuis le 14 octobre.

Bande-annonce du film Minuit à Paris (2011)
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel