Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Caroline Wozniacki : Un spot sensuel au vestiaire pour sa lingerie This is me

14 photos
Lancer le diaporama

Rory McIlroy aurait-t-il visionné ces images sexy de sa compagne Caroline Wozniacki avant de jouer, pour se rater à ce point dimanche à Atlanta lors du dernier jour du Tour Championship, dernière manche des play-offs de la FedExCup ? Avec une carte de 74, le petit génie irlandais du monde du golf, promis à une carrière au sommet, a abdiqué son statut de favori de l'épreuve (au coude à coude avec Tiger Woods, qui se classe 8e) et finit 10e, tirant par la même occasion un trait sur la FedExCup.

Tandis que le jeune golfeur pataugeait, on découvrait la tenniswoman danoise dans l'intimité du vestiaire et d'un shooting sensuel pour la vidéo promotionnelle de sa première ligne de lingerie, This is me, en partenariat avec la marque JBS.

Dévoilée en juin avec de premiers visuels à l'appui, lesquels avaient permis de découvrir que Caroline Wozniacki a décidé de jouer les ambassadrices de charme pour ses propres créations, la collection doit être lancée ce mois-ci, et ce spot promo, réalisé à partir d'images de shooting, en noir et blanc, est diffusé à point nommé.

L'ex-numéro un mondiale, qui fut reine de la WTA durant 67 semaines jusqu'à début 2012 sans aucun triomphe en Grand Chelem et a chuté pour occuper actuellement le 11e rang, semble pour l'instant capable de concilier les deux tableaux, tennis et business/mannequinat, puisqu'elle a remporté très facilement ce week-end son premier tournoi depuis plus d'un an en atomisant en finale à Séoul l'Estonienne Kaia Kanepi (6-1, 6-0).

Mais attention, à seulement 22 ans, de ne pas se brûler les ailes et se laisser griser en voulant ajouter trop de cordes à sa raquette hors des courts. On a vu ce que cela a donné avec Anna Kournikova ou Ana Ivanovic.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel