Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Catherine Cando : Fraîchement élue reine de beauté, elle meurt sur le billard...

2 photos
Lancer le diaporama

Une élection qui tourne mal... Catherine Cando, fraîchement élue reine de beauté en Équateur, est morte à la suite d'une opération de chirurgie esthétique.

La jeune femme de 19 ans, étudiante, avait remporté un concours de beauté il y a quelques mois. À la clé ? Une opération de chirurgie esthétique, une liposuccion abdominale plus exactement, qui devait lui permettre de perdre quelques tours de taille... Élue à Duran, près de Guayaquil dans le Sud-Ouest du pays, Catherine Cando Cornejo est décédée pendant son opération. Elle aurait dû lui faire perdre 3 cm de tour de taille... Elle lui aura coûté la vie.

Si les premiers éléments, délivrés par l'avocat de la clinique, affirment que la belle brune est morte d'un arrêt cardiaque, pour la famille, la reine de beauté est décédée d'un oedème cérébral résultant d'un problème lié à l'anesthésie...

"Ma soeur ne voulait pas se faire opérer car elle avait peur, mais le médecin a insisté à plusieurs reprises", a affirmé à la presse son frère Daniel Zavala. Et de poursuivre : "L'avocat de la clinique prétend que la mort est due à un arrêt cardiaque, mais nous avons une copie de l'autopsie qui montre que c'est à cause d'un oedème cérébral. C'est sans doute lié à un problème d'anesthésie." En Équateur, la loi prévoit une peine allant de un à trois ans d'emprisonnement pour les mauvaises pratiques médicales...

Les proches de la jeune femme ont été prévenus de sa mort plus de dix heures après son admission dans la clinique de Guayaquil où s'est déroulée l'intervention. L'avocat de la famille, Carlos Reyes, a quant à lui accusé l'établissement de chercher à dissimuler la cause du décès.

Une plainte a donc été déposée par la famille qui reproche aux organisateurs du concours de beauté d'avoir proposé l'opération de chirurgie parmi ses prix. Mais de son côté, la municipalité de Duran a démenti. "Qu'il soit bien clair que les prix que nous avons offerts, nous, sont une voiture et une tablette", a réagi un porte-parole de la mairie avant de préciser qu'un chirurgien membre du jury avait remis à la gagnante un bon de 1 000 dollars (soit 850 euros) pour l'opération.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image