Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

César 2012 - Mathilde Seigner s'explique : ''C'est cruche, c'est con''

5 photos
Lancer le diaporama

Le 24 février, Mathilde Seigner montait sur la scène des César pour remettre le prix du meilleur acteur dans un second rôle. Un honneur pour la comédienne, mais aussi et surtout un petit dérapage offert au public et devenu célèbre en l'espace de vingt-quatre heures.

Après avoir remis le César à Michel Blanc pour L'Exercice de l'Etat, l'actrice n'a pas pu se retenir de remarquer devant l'assemblée du cinéma français et 3,9 millions de téléspectateurs que JoeyStarr méritait lui aussi une récompense pour son rôle dans Polisse. Invitant même l'acteur-rappeur à monter sur scène, tandis que Michel Blanc, gêné, plaisantait sur une éventuelle garde partagée du trophée.

Un faux-pas très remarqué dans une cérémonie particulièrement calme et qui n'a pas tardé à déclencher une vague de commentaires assassins. Une semaine après, son avocat Me Vincent Tolédano prenait la parole dans un communiqué transmis à l'AFP : "Mathilde Seigner, dont je suis l'avocat, regrette sa maladresse aux César, laquelle ne justifie pas la campagne de dénigrement dont elle fait l'objet... (...) Elle a présenté ses excuses à Michel Blanc, auquel elle a remis en direct sur la scène du Châtelet le César du meilleur acteur dans un second rôle, s'agissant d'un clin d'oeil complice à Joey Starr avec lequel elle tourne Max, le nouveau film de Stéphanie Murat."

Alors que cette polémique s'est calmée au fil des semaines, Le Parisien est allé questionner la principale intéressée, qui a brisé le silence sur sa petite erreur : "J'en ai entendu de toutes les couleurs de la part des gens du métier. (...) Ce n'était pas quelque chose de contrôlé. C'est cruche, c'est con, mais comme nous sortions d'une journée de tournage avec Didier [Morville, alias JoeyStarr], je me suis laissé aller."

Toutefois, la comédienne précise ne pas comprendre le tapage autour de ces quelques minutes : "On a parlé de dérapage, je trouve que c'est trop. Ni Michel Blanc ni Didier ne m'en ont voulu. Lorsque Marion Cotillard s'est exprimée sur le 11 septembre [elle avait questionné la véracité des faits rapportés, et la presse avait ressorti ces propos alors qu'elle était en lice pour l'Oscar de la meilleure actrice], c'était autrement plus important. Quand Mathieu Kassovitz est entré sur scène alors qu'il avait déclaré 'J'enc*** le cinéma français', ça n'a pas posé de problème." Vraisemblablement loin d'être touchée par cet épisode, elle conclut : "Ceux qui me détestaient me détesteront encore plus. Ceux qui m'aiment s'en foutent."

Mathilde Seigner et JoeyStarr se donneront la réplique dans Max, l'histoire d'amour entre un petit gangster, père célibataire, et une prostituée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image