Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Charles (Les Ch'tis) menace de mort son ex avec une arme : le candidat jugé, de la prison avec sursis requise

Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
14 photos
Charles Vassal révélé dans l'émission "Les Ch'tis" est dans la tourmente. Le lundi 15 novembre, il a été jugé pour menaces de mort avec arme sur son ex-compagne Sarah. Une sombre histoire dont les faits remontent à l'année dernière...

Les relations entre Charles Vassal et son ex Sarah ne risquent pas de s'arranger. En début de semaine, lundi 15 novembre, l'ancienne star des Ch'tis qui est au casting de la nouvelle saison des Princes et des Princesses de l'amour avait rendez-vous avec la justice de La Rochelle pour mettre au clair une sombre histoire.

En effet, ce jour-là, il a été jugé pour menaces de mort avec une arme à l'encontre de Sarah. D'après les informations de Sud Ouest, Charles devait s'expliquer sur des événements qui ont eu lieu en novembre 2020. A l'époque, il a débarqué chez la mère du bébé dont il a eu la garde muni d'un pistolet factice "complètement défoncé" et prêt à la "tuer" d'après les dires de la plaignante. "J'étais en soirée chez moi, on s'est disputé par messages au sujet de notre fille, de ses addictions. Je suis allé chez elle pour discuter. C'est monté dans les tours. J'ai pris une arme pour me protéger parce qu'elle a des dettes de stup, je ne savais pas sur qui j'allais tomber. Je ne suis pas quelqu'un de méchant", s'est-il défendu.

Sarah avait finalement retiré sa plainte quelques mois après les faits mais l'audience a tout de même été maintenue sans qu'elle n'y assiste. Charles Vassal risque désormais une condamnation de six mois de prison avec sursis. "Le dossier est pauvre. Il n'y a aucun élément matériel ni intentionnel", a indiqué la procureure. Le verdict sera rendu le 8 décembre prochain.

En attendant, le DJ règle ses comptes lui-même avec son ex sur les réseaux sociaux. En effet, trois jours après son procès, Charles Vassal s'est emparé de son compte Instagram pour se venger de Sarah. Il a ainsi partagé son profil d'escort en story à travers lequel on apprend qu'elle se fait appeler Léa. "Je suis féline, coquine, avec des courbes sensuelles. (...) Je me ferai un plaisir de vous ouvrir la porte de mes délices", peut-on lire sur son annonce. "Voici le retour de mon ex sur des réseaux de prostitution", commente Charles. Et d'ajouter : "Je tenais à mettre les choses au clair sur la personne qu'est mon ex. (...) J'ai vécu mensonge, tromperie pendant plus de 5 ans. Aujourd'hui, la page est tournée."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image