Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christine Angot vs Sandrine Rousseau : Sa décision radicale après leur clash !

Pour la première fois, elle est revenue sur leur altercation.

Après Sandrine Rousseau, c'était au tour de Christine Angot de briser le silence après sa grosse altercation avec l'ex-secrétaire nationale adjointe d'Europe-Écologie-Les-Verts sur le plateau d'On n'est pas couché (France 2), samedi 30 septembre 2017.

La polémiste de Laurent Ruquier a en effet accordé une interview à Télérama dans laquelle elle revient sur la raison qui l'a poussée à quitter le plateau : "Je commençais à parler, et j'ai entendu des huées, à plusieurs reprises. À la télévision, il y a du public et un chauffeur de salle pour l'ambiance. Mais les huées se sont reproduites, je ne pouvais plus parler, ma tête s'est vidée. Je n'y arrivais plus, alors pourquoi rester sur le plateau ? À ce moment-là, je me suis dit que je quittais l'émission. Définitivement. Je ne suis pas là pour y occuper une place, je m'en moque."

Mais Christine Angot a finalement mis cette idée de côté grâce à la productrice de l'émission : "C'est Catherine Barma qui est venue me voir, j'étais retournée dans ma loge, dans un état de détresse, en larmes. Et c'est elle qui m'a convaincue que je pouvais retrouver mon calme, ma concentration."

J'aurais préféré être morte que de le vivre

Malgré la polémique que cette dispute a engendrée, Christine Angot assure ne pas regretter ce qu'il s'est passé : "C'est de la télévision, il n'y a pas de répétition, il y a un risque, même s'il y a un montage après l'enregistrement. C'est comme ça, c'est un moment." Elle a même profité de l'interview pour partager une nouvelle fois son avis sur le livre de Sandrine Rousseau (Parlez, aux éditions Flammarion) qui raconte l'agression sexuelle dont elle aurait été victime de la part de Denis Baupin, élu écologiste et dans lequel elle invite les femmes qui ont été victimes comme elle à prendre la parole.

"Quand j'ai lu son livre, j'ai vu que Sandrine Rousseau était sur une ligne que je ne partage pas du tout (...). Personnellement, j'en ai assez qu'on demande aux femmes de revendiquer la souffrance (...). Les femmes, il y a quand même autre chose à en dire ! Autre chose à dire que : comme c'est dur d'être une femme ! Pour ce qui est de l'agression sexuelle, ou du viol, c'est une souffrance d'autant plus grande qu'elle se double d'un déshonneur. Moi, quand je l'ai vécu, j'aurais préféré être morte que de le vivre. Je dis simplement que revendiquer un statut de victime n'est pas une ambition", a-t-elle d'abord confié.

Et de poursuivre : "Quant à l'expression, utilisée par Sandrine Rousseau, 'des gens formés pour recueillir la parole', pour aider les femmes agressées, non, ce n'est pas ça qui aide. Ce que je conteste, c'est le choix du système, des procédures, des formats, des schémas. C'est ce que je veux dire par 'On se débrouille', en réponse à 'Comment on fait ?', c'est on se débrouille. On ne nous laisse pas le choix. Il ne faut pas aider les gens, ce n'est pas assez, il faut les sauver. Le lien qui se crée avec un psychanalyste peut sauver. Car une grande souffrance n'est jamais strictement personnelle, et la psychanalyse le sait, ça."

Rappel des faits

Pour rappel, Sandrine Rousseau a été prise à partie par Yann Moix, mais aussi par Christine Angot, dans ONPC. Cette dernière, qui a également été victime de violences sexuelles, est sortie de ses gonds après que l'invitée a décrit le dispositif mis en place chez EELV pour que les victimes de harcèlement puissent "appeler d'autres personnes qui ont été formées pour accueillir la parole". "Je ne peux pas entendre ça ! C'est un blabla... On ne fait pas dans un parti politique la question des agressions sexuelles, enfin ! On le fait avec l'humain !", s'est indignée la remplaçante de Vanessa Burggraf.

Troublée, Sandrine Rousseau a tenté de se défendre tant bien que mal, en larmes. Mais, campant sur ses positions, Christine Angot a une fois de plus attaqué la femme politique. Après quoi, elle a quitté le plateau en larmes sous les huées du public et s'est réfugiée dans sa loge où elle s'est mise à hurler comme l'a révélé l'Express. Une séquence coupée au montage.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
Cyril Hanouna est célibataire : en décembre 2019, le magazine Public révèle que sa compagne Emilie l'a quitté. Ils étaient en couple depuis 16 ans et sont les parents de deux enfants.
Évelyne Thomas revient sur son expérience en télévision, sur le plateau du "Morandini Live", le 6 novembre 2019.
Shy'm a dévoilé un décolleté très sexy lors de la présentation du jury pour le lancement de la saison 10 de Danse avec les Stars sur TF1 le 21 septembre 2019.
Sandrine Quétier invitée dans "Touche pas à mon poste", le 23 septembre 2019, sur C8
Edouard Baer et Monica Bellucci dans "C à Vous" (France 5), le vendredi 6 décembre 2019.
Candice et Jérémy (les amoureux de Koh-Lanta) cartonnent dans "Fort Boyard" et battent un record, dans l'émission du 3 août 2019.
Marion Game et Gérard Hernandez répondent à l'interview VNR de Purepeople.com. Novembre 2019.
Julie de "Koh-Lanta" confie être divorcée dans "Incroyables transformations", le 13 janvier 2020, sur M6
Extraits d'"Enquête exclusive" consacré à Bertrand Cantat et l'affaire Marie Trintignant. Diffusion le 24 novembre 2019 à 23h10 sur M6. Lio témoigne.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel