Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Clémence Botino (Miss France 2020) : Pourquoi elle est renommée Miss Catastrophe

Clémence Botino (Miss France 2020) : Pourquoi elle est renommée Miss Catastrophe
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Clemence Botino (Miss France 2020) - Photocall et cérémonie de la soirée d'ouverture du festival Canneseries saison 3 au palais des festivals à Cannes. © Norbert Scanella / Panoramic / Bestimage
24 photos
Lancer le diaporama
Clemence Botino (Miss France 2020) - Photocall et cérémonie de la soirée d'ouverture du festival Canneseries saison 3 au palais des festivals à Cannes. © Norbert Scanella / Panoramic / Bestimage
Le règne de Clémence Botino touche à sa fin. Le 19 décembre, Miss France 2021 sera élue et lui succèdera donc. A quelques jours de rendre son écharpe, la jeune femme s'est confiée sur son année particulière.

La vie de Clémence Botino a changé le 14 décembre 2019. Ce jour-là, la jeune femme de 23 ans qui représentait la Guadeloupe a été sacrée Miss France 2020. Mais son règne ne s'est pas passé comme prévu, la faute à la Covid-19 (sans oublier l'incendie de l'immeuble dans lequel se trouvait son appartement de Miss).

A la suite de son élection, la jolie Miss a, comme toutes les jeunes femmes avant elle, enchaîné les plateaux télévisés et les événements en tant que Miss France 2020. Elle a notamment pu faire son retour en Guadeloupe, un moment magique pour Clémence Botino. Mais elle a été confinée comme tous les Français du 17 mars au 11 mai. Les représentations et les galas ont été annulés. Son année de règne a donc été très particulière. "On m'a même appelée Miss Catastrophe. Les circonstances ont été particulières un point c'est tout. Et je me souviendrai toute ma vie de mon retour en Guadeloupe, accueillie chez moi comme une princesse", a-t-elle confié à nos confrères de Gala, dans l'édition du 10 décembre.

Malgré tout, Clémence Botino - qui a tout de même la chance d'accompagner les prétendantes au titre de Miss France 2021 qui fouleront la scène du Puy-du-Fou le 19 décembre - reste positive quand on l'interroge sur son règne. A quelques jours de rendre son écharpe, elle profite de chaque instant comme elle l'a confié à Télé Star. Et elle l'assure, elle n'a pas le sentiment que le coronavirus lui a volé une bonne partie de son année de Miss. "Ca ne veut pas dire que je n'ai pas conscience que l'année n'était pas particulière. Mais voler, ce n'est pas le terme que j'emploierais. Malgré la Covid, j'ai fait des choses assez exceptionnelles que je n'aurais pu faire sans elle : beaucoup de digital pendant le confinement, des chroniques radio pour des personnes âgées, des vidéos d'Histoire. (...) Je sais juste qu'il y a des choses plus graves dans le monde que mon année de Miss perturbée par la Covid. Je trouverais indécent de me plaindre de mon année. Je suis quand même Miss France, j'ai un logement, je ne suis pas malade. Mon métier n'a pas été à l'arrêt. Je n'ai pas juste subi mon année. Je me suis adaptée", a-t-elle précisé.

L'après Miss France de Clémence Botino

Clémence Botino a rappelé qu'elle avait eu la chance de voir le dernier défilé de Jean-Paul Gaultier et de poser pour lui, qu'elle a participé au festival Cannes Séries ou qu'elle s'est rendue à Roland-Garros. Et devenir Miss France lui a permis de prendre davantage confiance en elle. "J'ose plus me laisser aller, je n'ai plus envie de me mettre autant de pression. Miss France m'a appris à être plus tolérante avec moi-même. Si quelque chose ne marche pas, si je suis fatiguée, est-ce si grave ? Peut-être que je suis plus confiante en mon avenir", a-t-elle expliqué.

Son avenir, elle le voit en tant que productrice de documentaires avec l'un de ses oncles. Elle souhaite "moderniser l'Histoire" mais, en attendant, elle compte reprendre son Master d'histoire de l'art.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image