Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Cristiano Ronaldo au coeur d'une polémique malgré lui : certains manifestent même dans la rue !

Cristiano Ronaldo au coeur d'une polémique malgré lui : certains manifestent même dans la rue !
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
11 photos
Le footballeur, ou plutôt sa statue, a créé un soulèvement populaire ou plutôt impopulaire en Inde. En effet, certains n'apprécient pas du tout de voir un hommage être rendu au sportif portugais. Cristiano Ronaldo, lui, n'a pas encore réagi.

Cristiano Ronaldo est une des plus grandes stars du football, il serait bien difficile d'affirmer le contraire. Mais là la star est bien malgré elle, et à cause de son talent, au coeur d'une vilaine discorde... et ce à des milliers de kilomètres de chez lui. Explications...

Dans l'état de Goa, lequel se situe dans le sud-ouest de l'Inde, les habitants sont contrariés. Dans cette région, une des rares du pays a préféré le football – depuis 2014 cet état possède l'une des dix franchises de l'Indian Super League, le plus haut niveau indien - au cricket qui est le sport national, a été installée une statue à l'effigie de Cristiano Ronaldo. Mais voilà, certains ne voient pas en cet hommage un clin d'oeil à la légende portugaise du ballon rond mais au colonialisme.

Des manifestants arborant des drapeaux noirs ont même fait part de leur mécontentement dans les rues de la ville de Calangut après l'inauguration. Pour mieux comprendre pourquoi ils ne sont pas contents, voici un micro cours d'histoire (si,si). Le Portugal n'a accordé son indépendance à la région qu'en 1961, à la suite d'une invasion de l'armée indienne et d'une guerre de deux jours qui a mis fin à la dictature militaire lusitanienne. L'histoire est donc encore récente dans les têtes. De plus, l'installation de cette statue a eu lieu quelques jours seulement après le soixantième anniversaire de la libération de l'État (les 18 et 19 décembre 1961, 14 ans après l'indépendance du reste de l'Inde vis-à-vis du Royaume-Uni). Voilà.

Pour ne rien arranger, l'ancien footballeur international Micky Fernandes, originaire de l'Etat de Goa, a qualifié ce choix de "blessant" et a déploré le fait qu'il rappelle les "vestiges" du joug portugais. Il a déclaré à l'AFP : "Ronaldo est le meilleur joueur du monde, mais nous devrions tout de même avoir une statue d'un joueur de Goa."

Pour Michael Lobo, ministre régional et membre du Bharatiya Janata Party (BJP) au pouvoir, ce n'est pas la nationalité de Cristiano Ronaldo qu'il faut retenir mais son talent et ce qu'il peut inspirer aux jeunes générations : "Tous les garçons et toutes les filles qui veulent devenir footballeurs professionnels seront inspirés par des gens comme Cristiano Ronaldo. Si vous poursuivez vos rêves avec passion, alors vous pourrez atteindre votre objectif. C'est ce que nous avons écrit sur la plaque."

Cristiano Ronaldo, lui, ne s'est pas encore exprimé. Pas sûr que cet hommage, finalement embarrassant, ne lui fasse vraiment plaisir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image