Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Cristina d'Espagne et ses enfants : Leurs vacances sans Iñaki, en prison...

Cristina d'Espagne et ses enfants : Leurs vacances sans Iñaki, en prison...
La famille royale espagnole à Palma de Majorque en août 2011 : L'infante Elena et ses enfants Felipe et Victoria, Felipe et Letizia avec leurs filles Leonor et Sofia, la reine Sofia, et l'infante Cristina et Iñaki Urdangarin avec leurs enfants Pablo, Miguel, Juan Valentin et Irene.
27 photos
Lancer le diaporama
La famille royale espagnole à Palma de Majorque en août 2011 : L'infante Elena et ses enfants Felipe et Victoria, Felipe et Letizia avec leurs filles Leonor et Sofia, la reine Sofia, et l'infante Cristina et Iñaki Urdangarin avec leurs enfants Pablo, Miguel, Juan Valentin et Irene.
Qu'il semble loin, ce temps où la famille royale espagnole au sens large formait une joyeuse et abondante colonie sur l'île de Majorque ! Si certains sont fidèles aux Baléares, d'autres ont déserté, tout particulièrement cette année. Ce qui peut aussi se comprendre, notamment dans le cas de l'infante Cristina et ses enfants.

Jusqu'à l'été 2016, les enfants de l'infante Elena d'Espagne - Felipe Froilan et Victoria Federica - et ceux de sa soeur cadette l'infante Cristina - Juan Valentin, Pablo, Miguel et Irene - étaient des vacanciers vedettes à Palma de Majorque, où la famille royale a ses habitudes estivales de longue date. Année après année, on pouvait voir cousins et cousines, toujours plus grands, réunis pendant une semaine à l'école de voile de la capitale des Baléares pour s'adonner, souvent en présence de leur grand-mère la reine Sofia, à cette passion héritée notamment de leur grand-père Juan Carlos Ier, cependant que les filles du roi Felipe VI et de la reine Letizia, peu intéressées (au grand dam de leur père), restaient en retrait. Depuis l'été 2017, la tendance s'est totalement inversée, et de manière encore plus frappante en cet été 2018, où ce sont Leonor et Sofia qui ont été incontournables.

Si l'infante Elena a bien fait son pèlerinage annuel en terres majorquines avec Victoria, Felipe les rejoignant tardivement, l'infante Cristina a cette année encore fait une croix sur Majorque - et ses quatre enfants aussi. En raison de l'incarcération de son mari et de leur père, Iñaki Urdangarin, qui a commencé au mois de juin à purger sa peine de 5 ans et 10 mois de prison prononcée au terme du procès de l'affaire Noos, dans laquelle il a été reconnu coupable entre autres choses de détournement de fonds, la fille cadette du roi Juan Carlos et de la reine Sofia a préféré faire profil bas.

Avec trois de ses quatre enfants - en l'occurrence Juan Valentin, Miguel et Irene -, Cristina d'Espagne, 53 ans, est partie aux Etats-Unis et a fait un périple d'une dizaine de jours dans la région des grands lacs. Il n'est pas impossible que cette balade américaine ait réveillé quelques souvenirs puisque la famille avait vécu de 2009 à 2012 à Washington, où Iñaki Urdangarin travaillait alors chez Telefonica - il venait alors d'abandonner la présidence de l'Institut Noos et d'accepter ce poste à l'étranger vraisemblablement sous la pression de son beau-père Juan Carlos, qui craignait que le scandale éclate.

L'infante Cristina est rentrée en Espagne il y a quelques jours et a passé un peu de temps à Madrid avec sa soeur aînée Elena, avec laquelle elle a été repérée en pleine séance shopping chez Mango. Avant, sans doute, de regagner Genève, où elle s'est exilée depuis 2013.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image