Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Cristina d'Espagne : Première visite à son mari en prison...

Cristina d'Espagne : Première visite à son mari en prison...
L'infante Cristina d'Espagne le 22 juin 2016 au tribunal de Palma de Majorque.
18 photos
Lancer le diaporama
L'infante Cristina d'Espagne le 22 juin 2016 au tribunal de Palma de Majorque.
La semaine dernière, la soeur du roi Felipe VI d'Espagne a connu un week-end très contrasté en émotions : d'abord la joie de fêter la remise de diplôme de son fils Pablo Nicolas, qui, à bientôt 18 ans, en a fini avec le lycée, puis la douleur de rendre pour la première fois visite à son époux enmprisonné.

Condamné en appel le 12 juin 2018 à cinq ans et dix mois de réclusion par la cour suprême pour son implication dans le scandale Noos, une affaire de détournement de fonds publics qui a défrayé la chronique en Espagne, Iñaki Urdangarin purge depuis le lundi 18 juin sa peine au centre pénitentiaire de Brieva, dans la province d'Avila, dans le centre du pays. Quelques jours plus tard, l'infante Cristina d'Espagne, sa femme, a fait le déplacement depuis Genève pour le visiter en prison, pour la première fois.

Dimanche 24 juin, soit six jours après l'incarcération du gendre de Juan Carlos Ier, l'infante Cristina a pu accéder en toute discrétion à l'établissement pénitentiaire, sans même que les journalistes postés aux abords de l'accès visiteurs puisse être témoins de son arrivée, ni de son départ. La visite, qui a duré une quarantaine de minutes, a été révélée à l'agence de presse espagnole Efe par des sources carcérales, lesquelles ont par ailleurs indiqué qu'un contrôle scrupuleux était en place en interne pour éviter que des informations concernant ce détenu très médiatisé ne fuitent et ne s'ébruitent. Agé de 50 ans, Iñaki Urdangarin, qui a pu choisir la prison dans laquelle il souhaitait purger sa peine et occupe désormais l'une des cinq cellules de la section réservée aux hommes de celle de Brieva, aurait confié à des membres du personnel s'être "adapté" à sa nouvelle situation.

Ancienne gloire du handball espagnol, le beau-frère du roi Felipe VI avait été reconnu coupable, en février 2017 en première instance, de détournement de fonds (6,1 millions d'euros), malversation, fraude fiscale, trafic d'influence, escroquerie et blanchiment d'argent dans le cadre de ses activités passées (2006-2008) de président de l'Instituto Noos, un organisme à but non lucratif chargé de l'organisation d'un congrès à Palma de Majorque dans les Baléares. Mise en examen pour fraude fiscale dans ce même dossier, l'infante Cristina a pour sa part été relaxée.

Quelques heures plus tôt, Cristina d'Espagne se trouvait encore en Suisse à Genève, où le couple s'était exilé avec ses quatre enfants au plus fort de l'affaire. La fête qu'Iñaki et elle avaient soigneusement préparée ensemble pour fêter le diplôme de leur fils cadet Pablo Nicolas, qui aura 18 ans en décembre prochain, a bel et bien eu lieu, malgré les circonstances. L'infante Elena, soeur aînée de Cristina, ainsi que Claire Liebaert, mère d'Iñaki Urdangarin, y prenaient part, comme l'a révélé le magazine ibérique Hola!, qui a même publié quelques images de cette réunion de famille. Il faut bien que, même sans leur père, la vie continue pour Pablo Nicolas, Juan Valentin (19 ans en septembre), Miguel (16 ans) et Irene (13 ans).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image