Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dani Mathers : La Playmate lynchée à cause d'une photo honteuse

5 photos
Lancer le diaporama
"Je ne recommencerai plus, vous avez ma parole." Trop tard, le mal est fait !

Admiration et fantasme sont deux des mots associés aux playmates. Une bombe du magazine Playboy cher à Hugh Hefner en suscite un autre. Il s'agit de l'écoeurement, sentiment provoqué par la publication de la photo d'une femme nue, prise à son insu.

Ses plus plates excuses n'y feront rien : lynchée sur la Toile, Dani Mathers aura même affaire à la police...

Le body shaming (moqueries portées sur le physique des personnes) est un véritable fléau de la société ! Dani Mathers n'en est en aucun cas victime, mais s'y est récemment adonnée sur Snapchat en publiant une photo scandaleuse. Y apparaît une femme d'un certain âge, prenant une douche dans le vestiaire à l'issue d'une séance de sport dans un club de sport de Los Angeles.

En légende de l'image, Dani Mathers écrit : "Si je ne peux pas faire disparaître cette image maintenant que je l'ai vue, alors toi non plus." Le message privé était à l'intention d'une amie. Son auteure a commis une erreur de manipulation et l'a postée dans sa story, visible par tous ses followers. Lesquels l'ont bien punie, avec des reproches très acerbes.

Outrage oblige, la bombe de 29 ans s'est excusée, toujours sur Snapchat. Elle y déclare : "J'ai choisi d'exercer le métier de mannequin parce que j'aime le corps féminin et je sais que le body shaming, c'est mal. Ce n'est pas mon genre de le pratiquer. Cette photo devait figurer dans une conversation privée que je tenais avec une amie et, étant nouvelle sur Snapchat, je n'ai pas réalisé que je l'avais publiée pour tous, c'était une énorme erreur."

"S'il vous plaît, croyez-moi quand je vous dis que ce n'est pas mon genre. Je ne l'ai jamais fait avant et ne recommencerai plus. Vous avez ma parole", ajoute-t-elle à la fin de sa story d'excuses. Le club de gym, L.A. Fitness - dont Dani Mathers et sa victime sont membres -, a qualifié son geste d'"épouvantable" et rapporté l'incident à la police de Los Angeles.

Dani Mathers a été nommée en 2015 Playmate de l'année. Espérons que celle qui lui succède, la sublime Eugena Washington, ne prenne pas exemple...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image