Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Daniel Balavoine : "Cocaïne, ecstasy", sa fille Joana raconte tout de l'enfer de la drogue

Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
11 photos
La fille de Daniel Balavoine livre un témoignage poignant dans une interview pour Konbini. Addict très jeune aux drogues, Joana a réussi à s'en sortir après plus de 15 ans sous l'emprise de stupéfiants.

Ce n'est pas parce qu'on a un nom connu ou que l'on vient d'une famille célèbre que l'on est à l'abri des aléas de la vie. C'est à travers son témoignage poignant que Joana Balavoine tente d'expliquer son parcours de vie et ses 15 longues années de consommatrice régulière de drogues. Dans une interview vidéo donnée à Konbini, la jeune femme de 35 ans revient sur son passé trouble et sa longue descente aux enfers. "La première fois, j'avais 16 ans. J'avais pris un petit boulot d'été en restauration et on m'a proposé de la drogue. Cocaïne et ecstasy, j'ai dit : 'OK'", raconte la fille de Daniel Balavoine.

Je prenais de la cocaïne pour avoir l'illusion que tout va bien. Et je fumais du cannabis pour être dans l'immobilisme

Née quelques mois après la mort de son père, Joana n'a pas pu le connaître, mais une fois majeure, elle a finalement eu accès à son héritage et les choses vont empirer. "Je me suis retrouvée complètement paumée. (...) Je me suis doucement laissée glisser dedans comme beaucoup de jeunes. (...) On fait la fête, on essaie d'entrer dans un groupe, on s'accroche à ce qu'on peut. C'est tellement accessible malheureusement (ndlr : la drogue)", décrit-elle. Une consommation régulière de drogue qui va durer pendant 15 ans., comme elle le détaille en vidéo : "Je prenais de la cocaïne pour avoir l'illusion que tout va bien. Et je fumais du cannabis pour être dans l'immobilisme".

Fatiguée et amaigrie par sa consommation répétée de drogue, Joana se rend compte qu'elle doit trouver sa voie personnelle, ce qui peut être difficile quand on est une "fille de". "Mon nom n'est pas une excuse. Il en est ressorti que c'était beaucoup lié à ça, bien sûr que c'est lié à mon père", dévoile-t-elle. La jeune chanteuse a réussi à s'en sortir et cela fait maintenant trois ans qu'elle n'a pas retouché aux drogues. Fière de son parcours et souhaitant partager son expérience au plus grand nombre, elle a publié l'interview sur son compte Instagram. Les commentaires des internautes ont tous été bienveillants, à l'image de Cécile Cassel et Shy'm, qui lui ont envoyé des emojis coeurs rouges.

Un très beau témoignage, fort et puissant de la part de Joana Balavoine, qui espère à travers ce partage, permettre à d'autres personnes de s'en sortir.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image