Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Delphine Boël EST la fille d'Albert II de Belgique : l'ADN et le roi ont parlé

Delphine Boël, ici le 29 novembre 2019 lors de l'examen du pourvoi en cassation du roi Albert à Bruxelles, est bien la fille biologique du roi Albert II des Belges, selon le rapport de l'analyse ADN rendu public le 27 janvier 2020.
27 photos
Lancer le diaporama
Delphine Boël, ici le 29 novembre 2019 lors de l'examen du pourvoi en cassation du roi Albert à Bruxelles, est bien la fille biologique du roi Albert II des Belges, selon le rapport de l'analyse ADN rendu public le 27 janvier 2020.
Trentre-quatre années après avoir appris la vérité de la bouche de sa mère, qui fut la maîtresse de l'ancien souverain belge, Delphine Boël a obtenu gain de cause, au prix d'un long bras de fer judiciaire : le roi Albert II des Belges est bel et bien son père biologique. Un aveu sous la contrainte, dans la douleur et l'aigreur...

Plus de vingt ans après l'éclatement, dans une biographie non autorisée de la reine Paola, de l'affaire Delphine Boël et après plus de six ans d'un bras de fer judiciaire au terme duquel elle a pu contraindre le roi Albert II des Belges à se soumettre à un test ADN, elle a obtenu gain de cause : Delphine Boël est bel et bien la fille biologique de l'ancien souverain, qui a pris acte, par voie de communiqué.

L'ADN a parlé, le roi Albert aussi

"Sa Majesté le Roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel Il s'est prêté à la demande de la cour d'appel de Bruxelles. Les conclusions scientifiques indiquent qu'Il est le père biologique de Madame Delphine Boël", fait ainsi savoir le texte diffusé par les avocats de l'ex-monarque âgé de 85 ans, père de l'actuel roi Philippe, de la princesse Astrid et du prince Laurent.

La suite du communiqué s'évertue à souligner la "dignité" dont il ferait preuve en décidant de reconnaître à ce stade sa fille illégitime, née d'une relation extraconjugale avec la baronne Sybille de Sélys Longchamps - une perception de la situation que chacun appréciera à sa façon, compte tenu de ses efforts acharnés, des années durant, pour se soustraire à l'expertise ADN, jusqu'à ce que son ultime pourvoi soit rejetée, en décembre 2019. "Même s'il existe des arguments et des objections juridiques pour justifier le fait qu'une paternité légale n'est pas nécessairement le reflet d'une paternité biologique et que la procédure adoptée Lui paraît contestable, continue ainsi le communiqué, le Roi Albert a décidé de ne pas les soulever et de mettre un terme dans l'honneur et la dignité à cette procédure pénible. Le Roi Albert tient à faire observer que, depuis la naissance de Madame Delphine Boël, Il n'a été mêlé à aucune décision familiale, sociale ou éducative quelconque relative à Madame Delphine Boël et qu'Il a toujours respecté le lien qui existait entre Madame Delphine Boël et son père légal [Jacques Boël, NDLR]."

Une histoire de respect...

Avec acrimonie, le communiqué émis au nom du roi Albert va même plus loin : "Plus de quarante ans plus tard, Madame Delphine Boël a décidé de mettre fin à son lien légal et socio-affectif avec son père et de changer de famille, estime-t-il. Et cela au travers d'une procédure longue, douloureuse et qui s'est révélée judiciairement contradictoire. Cette procédure n'a pas respecté la vie privée des parties. Respectueux des institutions judiciaires, le Roi Albert s'est abstenu pour Sa part d'intervenir dans les débats hors des prétoires. Voilà pourquoi, Il a décidé de réagir et d'expliquer sa position dans cette affaire."

Artiste plasticienne réputée et mère de deux enfants (Joséphine, 16 ans, et Oscar, 11 ans) nés de sa relations avec James O'Hare, Delphine Boël, 51 ans, sait depuis 1986, sa mère le lui ayant révélé à sa majorité, qu'elle est la fille du roi Albert II de Belgique, dont la baronne Sybille de Selys Longchamps fut la maîtresse de 1966 à 1984, alors qu'elle-même était mariée (depuis 1962) au riche industriel Jacques Boël (écuyer du roi Albert Ier et très proche de son fils). L'existence de cet enfant illégitime du roi des Belges avait été révélée à quelques semaines du mariage princier de Philippe et Mathilde par un jeune journaliste flamand, Mario Danneels, dans la biographie non autorisée Reine Paola, de la dolce vita à la couronne. Paola, suite à la naissance de cette fille cachée, aurait envisagé de divorcer, avant de se raviser, au nom de la raison d'Etat.

La fin d'un long combat pour Delphine Boël

Delphine Boël avait entrepris en 2013 de faire reconnaître la paternité d'Albert II, commençant par contester celle de son père adoptif Jacques Boël – lequel, après s'y être d'abord opposé, s'est soumis à un test ADN révélant qu'il n'en était effectivement pas le géniteur. Au terme de longues joutes procédurales, la cour d'appel de Bruxelles ordonnait le 25 octobre 2018 au roi Albert de se soumettre à un test ADN dans les trois mois, jugement que l'intéressé tentera de faire casser, mais son pourvoi sera finalement rejeté en décembre 2019.

Déshéritée par son père adoptif, Delphine Boël avait dès 2013 signalé qu'elle ne cherchait ni un père, ni argent, mais plutôt à mettre fin aux répercussions de l'affaire sur sa vie privée et professionnelle. En 2016, elle avait ainsi détaillé pour le chroniqueur royal Patrick Weber les "discriminations" auxquelles cette situation l'a confrontée, entre renonciation à exposer ses oeuvres et incidents bancaires. "Crever l'abcès est également important pour l'avenir de mes deux enfants", faisait-elle par ailleurs observer. En revanche, elle avait depuis longtemps fait une croix sur un éventuel apaisement à l'amiable avec son père biologique, qui avait coupé toute communication avec elle depuis 2001, une "rupture sans un mot d'explication".

Après tant d'années d'une filiation dans la clandestinité, l'heure est au soulagement pour la fille, toujours illégitime mais plus cachée, de l'ancien roi des Belges.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Natasha St-Pier dans 20h30 le samedi, sur France 2, le 16 novembre 2019.
Lionel Messi a reçu son 6e Ballon d'or lors de la cérémonie organisée le 2 décembre 2019 au théâtre du Châtelet, à Paris. Ses deux fils Thiago et Mateo ont été vus en train de se chamailler.
A 55 ans, Russell Crowe a bien changé depuis le film Gladiator
Camille Gottlieb dans une situation embarrassante avec un chien très excité. Instagram, le 30 décembre 2019;
Cristiano Ronaldo et son fils sont inséparables et ils se ressemblent à tout point de vue.
Kobe Bryant et sa fille Gianna sont décédés dans un crash d'hélicoptère, en Californie, ce 26 janvier.
Le prince Daniel de Suède et ses enfants la princesse Estelle et le prince Oscar, filmés par la princesse héritière Victoria dans le parc du palais Haga à Stockholm, ont participé en début d'année 2020 au défi lancé par l'association Generation Pep qu'ils ont fondée pour promouvoir un mode de vie sain et actif auprès des jeunes.
Maxim Assenza annonce son divorce d'avec Michal sur Instagram, le 8 novembre 2019.
Edouard Baer et Monica Bellucci dans "C à Vous" (France 5), le vendredi 6 décembre 2019.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel