Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Delphine Ernotte, élue : Enfin une femme à la présidence de France Télévisions

Delphine Ernotte, élue : Enfin une femme à la présidence de France Télévisions
Le président de France Telecom et CEO Stephane Richard ainsi que la Directice Executive d'Orange France, Delphine Ernotte-Cunci lors d'une audition à l'assemblée nationale de Paris, le 11 juillet 2012 
11 photos
Lancer le diaporama
Le président de France Telecom et CEO Stephane Richard ainsi que la Directice Executive d'Orange France, Delphine Ernotte-Cunci lors d'une audition à l'assemblée nationale de Paris, le 11 juillet 2012 

C'est la première femme de l'histoire à présider France Télévisions : Nommée par le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel, Delphine Ernotte succèdera à Rémy Pflimlin dès août prochain.

Le moins que l'on puisse dire c'est que les membres du CSA ont eu bien du mal à les départager. Sur 33 candidats au départ, ils n'en auront gardé que deux avant de choisir la directrice générale d'Orange France. A 48 ans, Delphine Ernotte s'est imposée face à Pascal Josèphe, 60 ans, qui a dirigé plusieurs chaînes comme TF1 ,France 2 et France 3.

Les huit sages membres du CSA ont rendu leur verdict ce 23 avril après des mois de spéculations, et deux votes infructueux pour départager les derniers candidats. C'est finalement l'ancienne centralienne qui a remporté la majorité des voix, dont celle du président Olivier Schrameck.

Un choix qui porte à confusion pour certains qui s'étonnent non seulement que la candidate ne soit pas une spécialiste des médias traditionnels, mais aussi du procédé de désignation, jugé opaque. L'UMP ainsi que des journalistes du service public se sont étonnés des candidatures secrètes remises au goût du jour par le CSA, ainsi que la mise à l'écart de certaines candidatures comme Didier Quillot (ancien président de la branche médias du groupe Lagardère), Emmanuel Hoog (patron de l'AFP) ou encore Marie-Christine Saragosse (patronne de France Médias Monde). Des informations relayées par L'Express et le site de nos confrères de Puremédias.

En dépit des polémiques autour de sa nomination, Delphine Ernotte entrera en fonction le 22 août prochain. A 48 ans, c'est la première femme à occuper ce poste. Vivement critiquée par le syndicat CGC pour son rôle dans la crise des suicides chez Orange et son manque d'expérience dans les médias, ce n'est pas une mince affaire qui l'attend.

Brillante et ambitieuse, celle qui a lancé SOSH et déployé la 4G pour l'opérateur de téléphonie français devra outre ses détracteurs, gérer au mieux une feuille de route coriace établie par le gouvernement. Plus d'audace pour promouvoir la culture, développer le numérique et réformer France 3, le tout avec un budget restreint passé de 420 millions d'euros en 2012 à 115 en 2014. Une mission qu'elle devra remplir en 6 ans seulement.

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image