Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dérapage Florent Pagny : Après des excuses répétées, le Cran les accepte...

Aujourd'hui, vendredi 12 novembre, le Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires) met enfin un terme à la polémique initiée par le chanteur il y a trois jours. Après lui avoir demandé des excuses, le Cran vient en effet de les accepter et s'est exprimé via un communiqué : "Le Cran salue les excuses de Florent Pagny et ses paroles apaisantes."
Point final.

Hier, mardi 9 novembre, sur l'antenne de Chérie FM où il était invité pour la promotion de son nouvel album - Tout et son contraire, dont le premier extrait s'intitule Si tu n'aimes pas Florent Pagny -, Florent Pagny a soulevé la colère et les tollés du Conseil Représentatif des Associations Noires (le Cran), en déclarant, concernant ses deux enfants - Inca, 14 ans, et Aël, 11 ans, eus avec sa femme Azucena : "Le problème qu'avait surtout mon grand, c'est qu'il était le "fils de" et comme ce n'est pas un môme qui aime trop se faire remarquer (...) il avait tendance à faire trop profil bas et à ne pas s'épanouir comme il est en train de le faire aujourd'hui aux États-Unis (Ils vivent à Miami, ndlr) (...) Et puis, c'est vrai qu'à un moment, ton môme rentre à la maison et se met à parler rebeu (arabe, ndr). Tu lui dis que ce n'est pas possible. Verlan encore tout va bien mais là, il n'y a pas de raison... Tu vas essayer plutôt de rattraper le groupe de tête plutôt que de traîner... Il y a aussi cette histoire de peur et d'ambiance un peu bizarre où finalement les mômes ils se raccrochent à des codes pour être sûrs de ne pas être emmerdés."

Se propos ont littéralement choqué toutes les associations luttant contre le racisme et les dires de l'artiste - qui se voulaient apparemment "légers" -, l'ont obligé à faire à plusieurs reprises son mea culpa.
Tout d'abord hier soir, à l'occasion de sa venue sur le plateau du Grand Journal de Canal+ (voir la vidéo ci-dessus), où il a tenté de se justifier en minimisant ce qu'il avait dit, devant un Ali Baddou encore choqué et le regard noir.
Mais la star de la chanson française est revenue une fois de plus sur ses déclarations aujourd'hui, sur l'antenne de RTL, affirmant que toute idée de racisme était "à l'antipode" de sa personnalité : "Je tiens à m'excuser si j'ai blessé, choqué, offensé des gens. Moi, raciste, c'est à l'antipode de ce que je peux être. Je voyage suffisamment, et je partage ma vie avec suffisamment de gens de races différentes pour ne pas l'être", avant de conclure : "Si j'ai du racisme en moi, ce n'est que sur les cons et pour les cons, il n'y a pas de race. Ils sont de toutes les races, toutes les couleurs, et ils sont nombreux aussi. (...) Je prie juste de m'excuser, je parle des fois un peu vite. Il y a des propos qui peuvent avoir d'autres conséquences. On ne maîtrise pas tout, je suis un homme ordinaire."

Pour écouter le mea culpa de Florent Pagny sur RTL, rendez-vous sur ce lien.

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image