Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Diane Tell : Rupture, déménagement, vie sans enfant... franches confidences

Diane Tell : Rupture, déménagement, vie sans enfant... franches confidences
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Portrait de Diane Tell à Paris
7 photos
A 61 ans, Diane Tell écrit une nouvelle page de sa vie. La chanteuse se confie avec franchise dans les pages du magazine "Gala", dévoilant qu'elle repart de zéro après une séparation et un déménagement de la France vers la Suisse.

Pour Diane Tell, l'heure est au changement. La chanteuse québécoise a reçu Gala pour évoquer avec liberté sa vie actuelle, complètement chamboulée. L'interprète du tube Si j'étais un homme vit désormais en Suisse et s'est séparée de son mari Pierre Arostéguy.

Diane Tell a posé ses valises dans un village de 250 habitants, dans la commune d'Ayent. Un changement de vie sur lequel elle s'est expliquée. "Il y a cinq ans, quand j'ai décidé de quitter Biarritz après y avoir vécu vingt-huit ans, j'aurais pu aller un peu n'importe où : au Canada, aux Etats-Unis, rester en France... ou réaliser mon rêve d'enfant. Un jour, j'étais en concert dans la région, j'ai regardé les montagnes et je me suis dit : 'Allez, chiche !' J'avoue que les gros changements, comme je viens de faire, c'est quand même toute une histoire ! Il faut un peu repartir de zéro !", dit-elle. La Suisse était un pays qui l'a faisait rêver de longue date car elle est passionnée de ski et de jazz ; le pays accueille le Montreux Jazz Festival.

Diane Tell a donc quitté la France après s'être séparée de son mari. Une rupture sans drame. "Avec mon mari, ce fut une séparation très amicale et quand je retourne là-bas, je dors encore dans la famille", précise-t-elle. L'interprète de La légende de Jimmy n'est de toute façon pas du genre froussarde face aux coups durs de la vie et, quand il faut faire des choix, elle n'hésite pas car c'est dans son comportement. Déjà plus jeune, elle ne voulait par exemple plus de l'aide financière de son père, "je voulais me débrouiller", rappelle-t-elle. Aux prémices de sa carrière, elle était aussi devenue productrice gardant ainsi la main sur son catalogue et ses revenus. Des choix pour s'affirmer, la star en a fait plein dont, notamment, celui de ne pas devenir mère. "Je ne regrette pas. Je suis heureuse comme ça. Une partie de moi aime vraiment la solitude, je suis programmée pour ça", jure-t-elle.

Finalement, Diane Tell - dont le dernier disque Haïku est toujours disponible - estime avec le recul qu'elle referait tout pareil et clame avoir "toujours mené un peu une vie d'homme."

Gala, édition du 6 mai 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image