Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dilemme - interview d'Alycia : "J'avais peur que la télé réalité nuise à ma carrière..."

Alycia
2 photos
Lancer le diaporama

Dilemme arrive sur sa fin (la finale aura lieu le 15 juillet en prime time) et les candidats sont progressivement libérés de leur cube doré (ou du moins coloré). Hier soir, au terme d'une soirée remplie de dilemmes, c'est la jolie Alycia (équipe violette) qui est sortie du jeu, une semaine avant la demi-finale. Son accident, sa carrière, ses camarades, les dilemmes, ses coups de gueule... Alycia a répondu à nos interrogations.

Purepeople : Comment se passe votre retour à la vraie vie ?
Alycia : Ca se passe très bien. Ca fait du bien d'être à l'air libre après un mois et demi de jeu, à être enfermée ! Je n'ai pas encore vu ma famille où mes amis puisque j'ai passé la nuit à l'hôtel : je vais les retrouver ce soir.

Purepeople : On vous a vu presque résignée ces derniers jours. Vous vous attendiez à partir ?
Alycia : Je le pressentais fortement, oui. J'avais surtout des craintes pour mon équipe, je pensais notamment à JC : surtout que Cindy venait de quitter le jeu et on ne savait pas encore que c'était le résultat d'un dilemme...

Purepeople : Donc, vous y avez cru à son départ [Cindy a quitté le cube pendant 24 heures en faisant croire qu'elle avait abandonné le jeu pour 30 000 euros] ?
Alycia : J'ai pensé aux deux possibilités : soit son départ était un dilemme soit elle partait parce qu'elle s'en voulait de toutes les fois où elle avait fait perdre de l'argent. C'était d'autant plus crédible qu'elle avait déjà annoncé qu'elle ne se voyait pas aller trop loin car les dilemmes allaient devenir de plus en plus difficiles. Mais moi, j'ai cru en Cindy dès le départ.

Purepeople : On vous a pourtant entendu la menacer d'un "J'ai des relations à l'extérieur"... Vous connaissez qui ?
Alycia : (Elle réfléchit) Ah oui, mais il y avait un contexte ! C'était au moment où on cherchait la taupe dans notre équipe [qui n'avait pas respecté la règle de désignation commune, NDLR]. Quand on a découvert que c'était elle, on a balancé pas mal de choses avec Marie pour la tester et essayer de la faire craquer. Quand elle nous a dit que c'était elle qui n'avait pas pas voté comme convenu lors des désignations, on a tout à fait compris, on ne l'a pas mal pris.

Purepeople : Donc, il y avait une explication pour cette menace. Et quand vous avez dit à Jérémy "tu vas arrêter ça ou la prochaine fois je t'étrangle" ?
Alycia : C'était du second degré ! Il me semble que je lui ai dit cela quand j'ai reçu une étoile de mer en pleine figure... Ça faisait plusieurs fois que je leur demandais de se calmer et les orange continuaient. Je suis la seule à avoir du caractère, donc c'est pour cela que j'ai dis cela : normal, je suis une Portugaise ! Je ne m'énerve pas juste pour crier : il faut que les limites soient dépassées. Et c'était le cas : ils étaient un peu légers d'esprit... Mais je vous rassure : c'était vraiment juste du second degré ! Il faut savoir que ce n'est pas évident d'être enfermé, c'était d'ailleurs mon premier dilemme. Mon second était de l'être avec des gens qui ne respectent pas forcément les règles et le troisième, c'était l'ennui.

Purepeople : Sur les forums, vous n'avez pas une très bonne image, un peu comme Marie et Lucie-Ange : Lucie l'a expliqué en se victimisant quand Marie a assumé avec malice. Quelle est votre ligne de défense ?
Alycia : Je n'ai pas besoin de me défendre, je suis restée moi-même dans le jeu. Ce n'est pas parce que j'ai créé une relation d'amitié avec Marie, que j'étais toujours d'accord avec elle. Parfois, je l'écoutais, en secouant la tête et en rigolant mais je me disais : "mais où tu vas ma chérie ?". Je sais qu'on nous a fait passer pour les trois pestes de service : mais ce n'est pas parce que j'écoute les personnes que je cautionne ce qu'elles disent. On m'a un peu donné l'image d'une mamie qui râle tout le temps mais il faut savoir que les 3/4 du temps, j'étais en rééducation avec un médecin à cause de l'accident que j'ai eu il y a trois mois. Après les séances, j'étais un peu stone; j'étais donc en retrait car je ne pouvais pas participer aux activités qui étaient plus physiques que je ne l'imaginais.

Purepeople : Pourquoi avoir accepté d'entrer dans le cube, alors ?
Alycia : J'ai été touchée aux cervicales notamment et je pensais que ma carrière de danseuse était terminée. Cet accident m'a permis de revoir toutes mes priorités et je me suis donc dis " pourquoi ne pas essayer ? ". Pour l'émission Dilemme, on a appris les règles qu'une fois à l'intérieur du jeu. Et moi, je m'attendais à des dilemmes plus hardcore, plus psychologiques... Je voulais dépasser mes limites et là, j'ai été un peu déçue. Je me suis même un petit peu ennuyée.

Purepeople : Vous vous attendiez à quoi ?
Alycia : C'est vrai que je ne pouvais pas participer aux activités trop sportives mais je m'attendais plutôt à des dilemmes façon Fear Factor : dans une pièce noire, remplie de serpents... Je m'attendais à un truc hard pour me confronter à mes peurs et me dépasser : mais ce n'était pas vraiment le cas jusque là ! Là, plus on avance, plus les dilemmes sont costauds, j'aurais donc vraiment aimé partir la semaine prochaine pour espérer vivre un véritable électrochoc...

Purepeople : Des dilemmes plus hardcore ? Vous savez que le CSA est déjà intervenu sur un dilemme...
Alycia : (surprise) Ah bon ? Racontez-moi les potins !

Purepeople : Le CSA est intervenu et a mis W9 en demeure pour des images considérées comme avilissantes lorsqu'Ophélie a accepté d'être tenue en laisse.
Alycia : Ah bon ? Cela a été mal interprété. C'était plus drôle que blessant mais c'est vrai que sur le coup, elle n'était pas très fière. C'est juste un jeu ! Je l'aurais fait aussi, en le prenant avec humour !

Purepeople : Vous aviez dit avoir refusé les émissions de télé-réalité depuis sept ans...
Alycia : Oui, c'est vrai. Je suis dans le milieu artistique, je suis danseuse, comédienne... Et on m'a proposé plusieurs émissions. Mais j'avais peur de l'étiquette "télé-réalité" dans laquelle je voyais plus de négatif que de positif : j'avais peur que cela nuise à ma carrière. Et finalement, différents événements sont arrivés - comme cet accident - qui m'ont fait changer de point de vue. On m'a proposé Dilemme et une autre émission : j'ai choisi Dilemme.

Purepeople : C'était quelle émission ?
Alycia : Je ne sais pas si je peux le dire...

Purepeople : On est entre nous... C'était Secret Story ?
Alycia : (rires) Non, je ne dirai pas !

Purepeople : Un tout petit indice ! C'était sur quelle chaîne ? TF1, n'est-ce pas ? Oui... TF1... je suis sûre que c'était TF1.
Alycia : (rires) Oui, c'était sur TF1 !

Purepeople : Donc c'est Secret Story...
Alycia : Je n'ai rien confirmé !

Purepeople : L'émission Dilemme fonctionne plutôt bien pour une chaîne de la TNT et multiplie les records d'audience. Vous qui l'avez vécu de l'intérieur, vous pensez qu'il y a un potentiel pour une saison 2 ?
Alycia : Ah oui, bien sûr ! Tous les jeux évoluent et pour l'instant, c'est encore au stade de test. Mais le concept est déjà très bien passé. Il suffirait de changer quelques petites choses et de pousser davantage à l'extrême.

Purepeople : Vous vous verriez avoir un rôle dans cette seconde saison ? Un rôle d'insider, à la place de David Lantin, peut-être...
Alycia : Ouais, complètement !

Purepeople : Et où en est votre carrière maintenant ?
Alycia : Je suis donc danseuse et comédienne et ouverte à toutes sortes activités artistiques. Elles ont été suspendues par mon accident et ma rééducation, mais là ça commence à aller mieux et puis... je suis une battante !

Purepeople : Et votre carrière dans la chanson ? On est au courant pour votre single sous votre pseudo Hot Chick... C'était un vrai souhait de percer dans la chanson ou juste un délire ?
Alycia : (Elle hésite) C'était du délire... mais si j'avais pu continuer, pourquoi pas ? Le domaine artistique est mon travail depuis longtemps.

Purepeople : Qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter désormais ?
Alycia : Qu'on va arrêter de croire tout ce qu'on a dit sur moi et ouvrir les yeux à mon sujet. Je souhaiterais que l'on comprenne mon comportement, parfois en retrait et j'aimerais surtout ne pas subir une étiquette pas jolie-jolie à porter.

Et c'est sur ce souhait qu'Alycia est partie vers d'autres dilemmes...

Propos recueillis par AJC

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel