Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Disparition de Delphine Jubillar : Qu'est-il reproché à l'avocat de Cédric ?

Disparition de Delphine Jubillar : Qu'est-il reproché à l'avocat de Cédric ?
Par Anouchka Volkov Rédactrice
Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid.
13 photos
L'avocat de Cédric Jubillar fait désormais l'objet d'une enquête judiciaire. L'homme de loi serait suspecté d'avoir exercé des pressions sur Nadina Fabre, la mère de son client Cédric Jubillar. Si les faits sont avérés, l'avocat pourrait même être attaqué au pénal.

Considéré comme le suspect numéro un dans l'affaire concernant la disparition de Delphine Jubillar survenue à Cagnac-les-Mines dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Cédric est incarcéré à la prison de Toulouse-Seysses depuis le 18 juin 2021 et mis en examen pour "homicide sur conjoint". Grand rebondissement, certains avocats du peintre-plaquiste de 34 ans font désormais également l'objet d'une enquête. Selon Le Point, Me Alary (avocat de Cédric Jubillar) et Me Jessica Chefaroudi, l'ancienne avocate de Nadine Fabre (la mère de Cédric Jubillar) sont soupçonnés d'avoir exercé des pressions sur la mère de l'homme mis en examen.

Ces pressions auraient été commises en septembre 2021, après que Nadine Fabre ait contacté une station de radio régionale lors d'une émission intitulée 100% voyance. Ne pensant pas être enregistrée, la mère de Cédric avait alors fait part de ses doutes concernant l'innocence de son fils dans la disparition de Delphine Jubillar, et avait même confié être "persuadée" que son fils était coupable. Elle avait notamment demandé à une médium de l'émission de tenter de localiser le cadavre de l'infirmière afin de "lui offrir enfin une sépulture décente".

"Avant la garde à vue au mois de juin, j'étais persuadée de l'innocence de mon fils, après la garde à vue et tout ce que m'ont montrés les gendarmes, je suis malheureusement persuadée de la culpabilité de mon fils", avait-elle notamment indiqué lors de cet échange. Rapidement, Nadine avait recontacté la radio afin que son témoignage ne soit pas diffusé publiquement. Pourtant quelques jours plus tard, des extraits de l'appel étaient publiés dans un article partagé sur le site de la radio, celle-ci estimant qu'elle était dans son bon droit.

L'avocate de Nadine Fabre, Me Chefaroudi, avait alors menacé d'attaquer la station 100% radio pour fraude et atteinte à la vie privée. Celle-ci avait finalement trouvé un accord avec la radio. Nadine leur accordera un entretien exclusif en échange de la suppression de son premier témoignage. Au cours de cette seconde interview, la mère de Cédric Jubillar s'était bien sûr rétractée quant à ses aveux sur la possible culpabilité de son fils et s'était dite "extrêmement perturbée" au moment de son premier témoignage.

C'est à la suite de ce second passage à la radio que la mère de Cédric aurait reçu des pressions de Me Jean-Baptiste Alary et Me Jessica Chefaroudi qui l'auraient poussé à ne pas changer d'avocat. Nadine Fabre ne s'est pas laissée faire puisqu'elle est désormais représentée par Mes Antoine Vey et Géraldine Vallat, deux avocats du barreau de Paris.

Pour cette nouvelle affaire, le procureur général va tenter de savoir "s'il y a bien eu un manquement à la déontologie et, le cas échéant, tenter de comprendre pourquoi, dans quel but. Si aucun manquement n'est constaté, il pourra classer le signalement sur le plan déontologique. Il peut aussi engager une action disciplinaire, diligenter une enquête déontologique ou même lancer une enquête au pénal." L'avocat de Cédric Jubillar n'a pas pour le moment souhaité réagir à cette enquête.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image