Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elizabeth II : Grande première politique en 60 ans de règne et cadeau glacé

La reine Elizabeth II assistait pour la première fois le 18 décembre 2012 au conseil des ministres au 10, Downing Street, résidence officielle du Premier ministre David Cameron. C'était la première fois depuis son aïeule la reine Victoria, décédée en 1901, qu'un monarque britannique en exercice était présent à une réunion du cabinet ministériel.
19 photos
Lancer le diaporama
La reine Elizabeth II assistait pour la première fois le 18 décembre 2012 au conseil des ministres au 10, Downing Street, résidence officielle du Premier ministre David Cameron. C'était la première fois depuis son aïeule la reine Victoria, décédée en 1901, qu'un monarque britannique en exercice était présent à une réunion du cabinet ministériel.

D'ordinaire, c'est le Premier ministre qui vient à la reine, mais exceptionnellement, c'est la reine qui est allée au Premier ministre, mardi 18 décembre 2012.

Fait inédit en un siècle de monarchie parlementaire britannique, Elizabeth II s'est déplacée cette semaine au 10, Downing Street, non loin de Buckingham Palace, résidence officielle du Premier ministre où bat le coeur de la vie du gouvernement, pour assister au premier conseil des ministres de sa vie. Une originalité tardive, à 86 ans, qui constitue une manière de plus de célébrer son jubilé de diamant marquant 60 ans de règne, qui a largement animé la vie du royaume tout au long de l'année, autour des grandes festivités organisées à Londres début juin.

La souveraine, vêtue d'un manteau bleu indigo, a été accueillie vers 10h par le Premier ministre en exercice David Cameron, avant de rentrer dans la résidence officielle du n°10. Assise à la table des débats entre David Cameron et le ministre des Affaires étrangères William Hague, Elizabeth II était simple spectatrice, puisque sa fonction dans le système politique britannique n'est que cérémoniale. Mais une spectatrice très attentive : on connaît bien l'implication de la monarque dans la vie quotidienne du royaume, elle qui reçoit une fois par semaine la visite du Premier ministre David Cameron spécialement pour se faire exposer un bilan des actions du gouvernement et poser ses questions.

La tradition historique qui consistait à ce que le monarque préside le conseil des ministres est tombée en désuétude il y a bien longtemps, la dernière à avoir honoré cette pratique étant la reine Victoria, arrière-arrière grand-mère de la reine Elizabeth, décédée en 1901.

L'AFP a toutefois noté que cette sortie impromptue de la reine Elizabeth II n'était pas forcément bienvenue : "Je pense que c'est idiot, cela rend la situation floue. Cela veut dire que potentiellement la reine pourra apprendre des choses qu'elle n'est pas censée entendre", a ainsi décrié un professeur émérite de science politique à la London School of Economics, Rodney Barker, se fondant sur la stricte neutralité et la non-immixtion de la souveraine dans la vie politique.

Ce n'est d'ailleurs pas la seule controverse qui a émergé autour de la visite d'Elizabeth II au 10, Downing Street mardi 19 décembre. A l'issue de sa participation au conseil des ministres, la reine a reçu en cadeau, de la part du ministère des Affaires étrangères, un petit bout d'Antarctique : un territoire austral a été rebaptisé en son nom, toujours à l'occasion de son jubilé de diamant. Le hic, c'est que les intérêts britanniques en Antarctique sont disputés par l'Argentine, et cette manoeuvre, geste symbolique puissant d'appropriation d'un territoire, pourrait bien envenimer à nouveau les relations déjà délétères entre les deux blocs. Plus tôt cette année, Argentine et Grande-Bretagne avaient eu des échanges extrêmement houleux du fait du déploiement en mission du prince William dans les îles Malouines, territoires dont la plupart des habitants se sentent sujets de la Couronne mais revendiqués par l'Argentine, trente ans après un conflit militaire qui a laissé de nombreuses plaies.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Camille Gottlieb dans une situation embarrassante avec un chien très excité. Instagram, le 30 décembre 2019;
James Middleton et sa fiancée Alizée Thévenet sur Instagram, le 6 octobre 2019.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
La réception du mariage de Louis Ducruet et Marie Chevallier, le 27 juillet 2019 à Monaco.

Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire de coeur.

Louis Sarkozy et sa mère Cécilia Attias dans l'émission "C à vous", le 25 octobre 2019.
Camille Gottlieb au mariage de son demi-frère Louis Ducruet avec Marie Chevallier, le 27 juillet 2019 à Monaco.
Pauline Ducruet chez son père Daniel Ducruet au Cap d'Ail (Alpes Maritimes) avec sa demi-soeur Linoué dans le cadre d'un portrait en toute intimité proposé par le magazine Story : des vies hors normes sur M6 le 21 juillet 2019.
Le prince Albert, Charlene de Monaco, John Legend, Tony Parker et sa femme Axelle au gala de la Croix-Rouge de Monaco, le 26 juillet 2019.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel