Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Elizabeth II : Un sex toy au coeur d'un scandale à Windsor, un garde arrêté

Elizabeth II : Un sex toy au coeur d'un scandale à Windsor, un garde arrêté
Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
14 photos
L'armée britannique a une "étrange" manière d'accueillir ses nouvelles recrues... Deux jeunes membres de la garde royale auraient récemment été agressés sexuellement lors d'un rite d'initiation et ce, non loin du château de Windsor.

Alors qu'elle profite (tant bien que mal) de ses traditionnels congés d'été en Ecosse, Elizabeth II doit faire face à de nouveaux déboires au sein même de sa garde royale. Comme l'a rapporté The Sun le 22 août 2021, un membre du régiment d'infanterie des Coldstream Guards a été arrêté et suspendu pour agression sexuelle sur deux nouvelles recrues.

Dans le cadre d'un rituel d'initiation morbide, le garde interpellé aurait sexuellement agressé deux nouvelles recrues dès leur deuxième jour et ce, à l'aide d'un sex toy. Une information confirmée au tabloïd par un officier haut gradé. Ces méfaits se seraient tenus à proximité du château de Windsor, puisque la caserne des Coldstream Guards - qui font partie de la Household Division - est basée non loin de là, aux Victoria Barracks. Une enquête est en cours.

Il y a quelques mois déjà, une unité de la Royal Air Force a été dissoute à la suite de l'agression d'un aviateur. Toujours lors d'un rite d'initiation macabre, il avait été agressé sexuellement avec un mortier artifice. "L'armée subit d'énormes pressions pour éradiquer ce genre de comportement. La RAF a été rapide et impitoyable face à ce genre de comportement et a eu la bonne réponse", a commenté une source du Sun. "Mais les Coldstream Guards sont le plus vieux régiment de l'armée et vous ne pouvez pas vous en débarrasser du jour au lendemain."

L'été de la reine ? Une suite de déconvenues

Cet incident du côté de Windsor vient s'ajouter aux diverses déconvenues qui viennent obscurcir les congés d'été d'Elizabeth II. Comme à son habitude, la souveraine de 95 ans a quitté l'Angleterre et regagné son cher château de Balmoral en Ecosse pour y passer ses vacances. Une pause estivale d'abord marquée par la plainte pour abus sexuels sur mineur déposée début août à New York contre son fils le prince Andrew, au moment même où ce dernier la retrouvait à Balmoral.

Un employé du château testé positif à la Covid-19 a également menacé la tranquillité de son séjour, le tout premier depuis le décès de son mari le prince Philip. Enfin, la reine doit également surveiller les dires et projets éventuellement embarrassants de son petit-fils le prince Harry en Californie...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image