Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Le prince Andrew en plein scandale sexuel : Scotland Yard s'en mêle, le père de Virginia Giuffre dénonce

Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
22 photos
Alors que les membres de la famille royale rejoignent un à un la reine en Ecosse, pour leurs traditionnels congés d'été à Balmoral, le prince Andrew fait l'objet d'une nouvelle plainte pour abus sexuels sur mineure. Et bonnes vacances !

Non seulement les traditionnelles vacances d'été de la famille royale à Balmoral sont les premières depuis le décès du prince Philip, mais elles débutent dans une ambiance pour le moins tendue. Arrivée fin juillet dans son château écossais, la reine Elizabeth a depuis été rejointe par le prince Charles et Camilla, la princesse Eugenie, mais aussi sa mère Sarah Ferguson et son père le prince Andrew... au moment même où était déposée une plainte contre ce dernier à New York. Le 10 août 2021, au jour de ses 38 ans, Virginia (Roberts Giuffre a déposé plainte pour viol, agressions sexuelles et abus sexuels contre le duc d'York. Les vacances vont-elles se transformer en réunion de crise royale ?

L'Américaine affirme que le prince Andrew est "l'un des hommes puissants" à qui elle a été "remise dans un but sexuel" quand elle a été la victime entre 2000 et 2002, à partir de l'âge de 16 ans, du vaste trafic sexuel pour lequel le financier Jeffrey Epstein a été inculpé et incarcéré, avant de se donner la mort dans une prison de Manhattan, à l'été 2019. Le Britannique aurait "agressé sexuellement" Virginia Giuffre à trois reprises : à Londres chez une très proche d'Epstein, Ghislaine Maxwell, et dans les propriétés de l'homme d'affaires à New York et dans les îles Vierges.

Pour la première fois depuis le début de cette affaire, le père de Virginia (Roberts) Giuffre s'est exprimé auprès du Sun depuis sa maison de Floride. L'Américain de 65 ans, un certain Sky Roberts, a pleinement soutenu sa fille dans sa démarche et dénoncé l'attitude du duc d'York : "La famille royale n'est pas au dessus des lois. Ce n'est pas comme ça que ça marche. Ils ne peuvent pas faire ce qu'ils veulent. Les gens se battent. C'est ce que fait Virginia, elle riposte. Elle doit faire ce qu'elle pense être juste", a-t-il commenté. "Il peut vaquer à ses occupations, il n'est poursuivi pour rien. Il devrait faire face à ces accusations. J'espère que cela pourra remettre les pendules à l'heure. Je ne pense pas que ce soit une question d'argent, il s'agit de faire ce qui est bien."

Une silence qui fait beaucoup de bruit

Aujourd'hui âgé de 61 ans, le prince Andrew avait fermement démenti ces accusations dans une interview jugée calamiteuse à la BBC en novembre 2019. Malgré ses dénégations, sa fréquentation de l'homme d'affaires américain Jeffrey Epstein l'avait plongé dans la tourmente et contraint à se retirer de la vie publique. Depuis le dépôt de la plainte à New York lundi, le prince Andrew et son équipe juridique gardent le silence. Une stratégie accablante qui inquièterait le prince Charles et son fils le prince William, soucieux des répercussions sur la Couronne, eux qui en sont les héritiers. Un silence que le prince Andrew maintiendrait également dans le cadre de l'enquête du FBI sur les méfaits de Jeffrey Epstein et de sa complice présumée Ghislaine Maxwell. Pourtant, le père des princesses Beatrice et Eugenie avait promis de coopérer devant les caméras de la BBC.

Si le duc d'York garde le silence, ce n'est pas le cas de la cheffe de Scotland Yard, Dame Cressida Dick, qui a assuré que la police anglaise apporterait son aide pour éclaircir cette affaire. "Personne n'est au-dessus des lois", a-t-elle notamment rappelé à la radio LBC, tout en expliquant que pour le moment, les autorités américaines considèrent le duc d'York comme un témoin, plutôt qu'un suspect, dans leur enquête sur Jeffrey Epstein. Rappelons que le prince Andrew ne bénéficie d'aucune immunité diplomatique, contrairement à sa mère la reine.

L'affaire pourrait être entendue par un juge d'ici "le milieu de l'année prochaine" selon l'avocat de Virginia Giuffre. Pour sûr, cela jetterait une ombre sur le jubilé d'Elizabeth II, qui s'apprête à fêter ses 70 ans sur le trône en grande pompe. Des célébrations nationales auxquelles le prince Andrew pourra difficilement prendre part si ses démêlés judiciaires sont toujours d'actualité...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image