Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Elizabeth II exaspérée des attaques de Meghan et Harry : la reine prête à contre-attaquer

Elizabeth II exaspérée des attaques de Meghan et Harry : la reine prête à contre-attaquer
Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
25 photos
Une famille royale trop rigide, trop protocolaire, peu compatissante, voire même raciste sur les bords... Pour la reine, c'en est trop. Face aux attaques (plus ou moins) directes du prince Harry et Meghan Markle, Elizabeth II prépare sa défense juridique.

Trop c'est trop. Lassée des reproches du prince Harry et Meghan Markle, la reine Elizabeth préparerait finalement sa contre-attaque. Si l'on en croit les informations du Sun, publiées le 21 août 2021, c'est une souveraine "exaspérée" qui aurait pris contact avec des experts juridiques afin de répondre aux critiques de son petit-fils et de son épouse.

"Le sentiment, venant d'en haut, c'est que ça suffit, a confié une source soit disant haut placée au tabloïd. "Il y a une limite à ce qui sera accepté et la reine et la famille royale ne peuvent être poussées que jusqu'à un certain point. Ils s'entourent d'avocats. Harry et Meghan seront mis au courant et sauront que les attaques répétées ne seront pas tolérées." Un premier avertissement pourrait être envoyé à la maison d'édition Penguin Random House, qui prépare la publication des redoutées mémoires du prince Harry pour l'année prochaine.

"L'équipe juridique de la famille royale s'adresse à des entreprises expertes en matière de diffamation et de confidentialité, la source a-t-elle ajouté. Si quelqu'un était nommé dans le livre et accusé de quelque chose directement, cela pourrait être une diffamation et violer également leurs droits à une vie familiale privée. Ce serait ironique si Harry et Meghan étaient accusés d'avoir porté atteinte à la vie privée compte tenu de leurs déclarations sur le sujet."

Suite à leur départ de la monarchie et leur installation en Californie en début d'année 2020, les parents d'Archie et Lilibet (2 ans et 2 mois) ont ouvertement évoqué leur mal-être au sein de la Firme, lors de leur interview vérité avecOprah Winfrey (diffusée à la télévision américaine en mars dernier). Parmi les nombreuses confidences, allant des pensées suicidaires de Meghan Markle au traumatisme du prince Harry suite à la mort de sa mère Diana, celle laissant entendre qu'un membre de la famille royale aurait fait preuve de racisme avant la naissance d'Archie - en s'inquiétant de sa couleur de peau - est celle qui a le plus secoué la Couronne.

Un été éprouvant

Récemment, des extraits de la nouvelle édition de la biographie Finding Freedom dédiée aux Sussex ont suggéré que ces derniers n'auraient que moyennement apprécié la réponse d'Elizabeth II suite à leur interview. Une information qui a rapidement fait réagir les avocats des principaux intéressés.

Les vacances d'été de la reine Elizabeth ne sont décidément pas de tout repos. En plus de surveiller les dires de son petit-fils amer, la souveraine de 95 ans doit suivre la plainte pour abus sexuels sur mineur déposée début août contre son fils le prince Andrew. A noter qu'il s'agit de son tout premier été au château de Balmoral (en Ecosse) depuis le décès de son mari le prince Philip et ce, sous la menace d'employés testés positifs au Covid-19. Ambiance...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image