Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Meghan Markle suicidaire, elle confie avoir pensé au pire : "Je ne voulais plus être en vie"

Meghan Markle suicidaire, elle confie avoir pensé au pire : "Je ne voulais plus être en vie"
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
27 photos
Sa vie au sein de la monarchie était si difficile que la duchesse de Sussex a sérieusement pensé mettre fin à ses jours... Lors de son interview avec Oprah Winfrey, diffusée le 7 mars 2021 aux Etats-Unis, Meghan Markle a confié avoir eu des pensées suicidaires...

"Vous n'avez aucune idée de ce qui se passe pour quelqu'un en privé..." Lors de son interview événement avec son amie et voisine Oprah Winfrey, diffusée dimanche soir aux Etats-Unis, Meghan Markle a confié avoir eu des pensées suicidaires tant sa vie royale était éprouvante. Au côté de son mari le prince Harry, l'ex-actrice de 39 ans est revenue sur ses deux années éprouvantes au sein de la monarchie britannique, un an après l'avoir quittée pour s'installer en Californie.

"J'avais honte de le dire à ce moment là et honte de devoir l'admettre à Harry, la duchesse de Sussex a-t-elle expliqué, comme l'a rapporté People. Mais je savais que si je ne le disais pas, alors je le ferais. Je ne voulais tout simplement plus être en vie. C'était une pensée claire et réelle et effrayante et constante." Meghan Markle a ajouté qu'elle "pensait que cela aurait résolu tout pour tout le monde". La mère du petit Archie (21 mois) s'est notamment rappelée un moment particulièrement difficile, survenu au mois de janvier 2019, alors qu'elle était enceinte...

Meghan Markle a confié ses pensées suicidaires à son mari peu de temps avant de se rendre au Royal Albert Hall de Londres, pour assister à une représentation (voir diaporama). "Je me souviens de lui me disant, 'Je ne pense pas que tu puisses y aller'. Et j'ai dit, 'On ne peut pas me laisser seule'." La duchesse explique que l'on peut voir sur les photos prises lors de cette soirée qu'elle tient fermement la main d'Harry, et que dès que les lumières s'éteignaient, elle était "en pleurs" : "Nous essayons juste de tenir bon tous les deux", a-t-elle ajouté lors de son entretien avec Oprah Winfrey.

Vous devez avoir de la compassion

Celle qui attend actuellement son deuxième enfant (une petite fille !) a alors rappelé qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences : "Je pense qu'il est important que les gens se souviennent qu'ils n'ont aucune idée de ce qui se passe pour quelqu'un en privé. Aucune idée. Même les personnes qui sourient et brillent de la lumière la plus vive. Vous devez avoir de la compassion pour ce qui peut peut-être vraiment se passer."

La pression médiatique et le manque de soutien au sein de la famille royale ont finalement eu raison de la détermination de Meghan Markle et Harry. Dans une impasse et malheureux, le couple a pris la décision de quitter la monarchie en début d'année 2020. Installés en Californie depuis maintenant un an, les Sussex ne regrettent en rien leur décision.

Pourtant, la duchesse continue, malgré elle, de faire grand bruit outre-Manche : quelques jours avant la diffusion de son interview télévisée, le journal The Times a révélé qu'elle avait fait l'objet d'une plainte pour harcèlement, formulée en octobre 2018 par un ancien collaborateur du palais de Kensington. Se disant "très préoccupé" par cette affaire, le palais de Buckingham a ouvert une enquête en interne. Les avocats des Sussex ont rapidement dénoncé "une campagne de dénigrement calculée basée sur une désinformation trompeuse et nuisible".

L'interview complète du prince Harry et Meghan Markle sera diffusée en exclusivité sur TMC, lundi 8 mars 2021 à 21h10.

Marine Corviole

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image