Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emilie Nef Naf : Un 3e bébé avec Jérémy Ménez ? Réponse franche et sans filtre ! (EXCLU)

Emilie Nef Naf, révélée dans "Secret Story" et désormais tête d'affiche de l'émission "Mamans & célèbres" avec ses enfants Maëlla et Menzo, ainsi que son amoureux le footballeur Jérémy Ménez.
15 photos
Lancer le diaporama
Emilie Nef Naf, révélée dans "Secret Story" et désormais tête d'affiche de l'émission "Mamans & célèbres" avec ses enfants Maëlla et Menzo, ainsi que son amoureux le footballeur Jérémy Ménez.
Depuis sa victoire dans "Secret Story 3" en 2009, Emilie Nef Naf en a fait du chemin. La jolie brune aujourd'hui âgée de 33 ans est devenue maman de Maëlla et Menzo, file le parfait amour avec son chéri footballeur Jérémy Ménez et signe son grand retour dans "Mamans & Célèbres". Pour "Purepeople.com", elle se livre sur ses ruptures avec le père de ses enfants, sa participation à l'émission de TFX ou encore son entreprise "Le Secret by Emilie Nef Naf".

En septembre 2020, Emilie Nef Naf annonçait son départ de Mamans & Célèbres, émission de TFX qui suit les quotidiens de plusieurs mères connues grâces à des programmes de télé-réalité. Finalement, la maman de Maella (8 ans) et Menzo (6 ans), tous les deux nés de ses amours avec le footballeur Jérémy Ménez, fait son grand retour dans l'émission. Lors d'une interview exclusive accordée à Purepeople.com, Emilie Nef Naf explique les raisons de ce choix, évoque ses retrouvailles avec Jérémy Ménez après la rupture et se livre sur son quotidien d'entrepreneure.

Quelles sont les raisons qui ont motivé votre retour dans Mamans & Célèbres ?

Quand j'ai décidé d'arrêter, j'étais mère célibataire, j'habitais dans le Nord, j'avais beaucoup plus de pression... Il y a eu la Covid, on était dans une ambiance hyper compliquée avec les enfants. Et puis les enfants en avaient marre, ils ne se sentaient pas à l'aise... Aujourd'hui, c'est différent. Déjà ils ont quasiment un an de plus. Ils comprennent mieux les choses. Ils ont vu les épisodes à la télé, ils ont adoré et m'ont demandé pourquoi on ne tournait plus. De mon côté, je trouvais ça intéressant aussi de montrer un peu ma nouvelle vie, et puis je me sentais prête.

Qu'en pense votre compagnon Jérémy Ménez ?

C'est un peu nouveau pour lui, il n'a pas l'habitude. Il connaît les médias via son métier de footballeur, mais là c'est complètement différent. C'est une émission sur notre vie, notre quotidien, dans notre intimité... Mais ça va, il est limite plus à l'aise que moi (rires) ! Donc tout va bien pour lui. On ne le verra pas autant que mes enfants et moi, mais on va l'apercevoir.

Vous avez eu des hauts et des bas avec Jérémy Menez... Comment cela se fait-il que vous finissez toujours pas vous retrouver ?

Je pense que quelque chose nous lie, en plus des enfants, ce sont de réels sentiments. Je suis convaincue que dans la vie tout doit être fait avec amour pour que ça fonctionne. Je ne vais pas dire que c'est tout beau tout rose, que ça se passe bien tous les jours et que c'est le monde des Bisounours. Il y a des hauts et des bas, on a parfois peut-être jeté l'éponge trop vite. Et puis parfois on regrette... Je pense que c'est pareil pour tout le monde. Je pense qu'il faut savoir prendre du recul et mettre son égo de côté, c'est ce qui s'est passé pour nous. On a cru qu'on pouvait se séparer et faire nos vies chacun de notre côté, au final pas du tout. On s'est rendu compte qu'on se manquait toujours et qu'on s'aimait toujours. Et c'est ça le plus important.

Comment se sont déroulées vos retrouvailles ?

On se cherchait toujours un peu l'un et l'autre, on n'était jamais vraiment serein. On s'est donné rendez-vous à Paris, on est allé manger dans un restaurant. On s'est parlé, on a passé une soirée super cool. Et petit à petit nous nous sommes revus. A chaque fois qu'on se voyait, on se rendait compte qu'on était toujours aussi complices, et c'est aussi pour ça qu'on s'est redonné une chance.

"Je ne vends pas de rêve, mes produits ont fait leur preuve"

Comment vos enfants vivent votre relation ?

Ils étaient super contents qu'on se retrouve leur père et moi ! Ils étaient plus petits lorsqu'on s'est séparés, ce n'est pas quelque chose qu'ils ont mal vécu. Ils n'ont pas trop fait attention. Ils ont un père qui a un métier assez prenant, il est souvent à l'étranger, en déplacement à droite, à gauche. On est vraiment libre de par nos métiers on a beaucoup voyagé, nos enfants sont très ouverts d'esprit. Et je leur ai toujours un peu appris, comme on apprend à des enfants, que papa et maman sont amoureux, qu'ils se disputent, qu'ils ne s'aiment plus, qu'ils font la paix... C'est ma façon de faire, et ils le vivent très bien. Je n'ai jamais dit du mal de leur père, et lui de même, même lorsqu'on souffrait parfois. Nos enfants n'ont jamais été au milieu de nos ruptures. Quand bien même on était séparés, on était toujours d'accord sur leur éducation, ce qu'ils devaient faire ou ne pas faire. Donc même à distance on s'appelait pour dire : "Voilà, il ou elle a fait ci, tu lui dis qu'il ne faut pas." On a toujours été unis là-dedans. Il n'y a jamais eu de concurrence ni quoi que ce soit, les enfants n'ont jamais ressenti de haine. On essaye toujours de ne pas nous disputer devant eux, de ne pas leur faire subir ce qu'ils n'ont pas à subir car ils n'ont rien demandé. Et même si ce n'est pas toujours facile, on a toujours fait au mieux.

Votre corps a changé après vos grossesses... Comment avez-vous vécu votre prise de poids ?

Au départ je ne m'en rendais pas trop compte parce que je venais d'accoucher de Maëlla et tout ce que je voulais c'était de profiter de mon bébé, de ma nouvelle vie. Je n'en avais un peu rien à faire de mon corps et de mon poids. Et puis j'ai vu sur des photos que j'avais pris du poids et que je ne me plaisais pas à moi-même. J'ai commencé à avoir un déclic plus tard, quand j'ai accouché de Menzo en 2014. J'ai alors entrepris une reprise en main. Après je me suis séparée, je n'étais pas bien dans ma peau...

Votre perte de poids est devenue aujourd'hui votre fond de commerce...

C'est vrai que c'est mon fond de commerce, mais je ne vends pas du rêve. Pour qu'une femme perde du poids, il faut qu'elle ait le déclic, qu'elle le veuille physiquement et mentalement, sinon ça ne fonctionne pas. Ce ne sont pas des gélules magiques, il faut en avoir envie. Mes produits sont connus et reconnus, faits dans des laboratoires français hyper sérieux et performants qui produisent des produits depuis des dizaines d'années. Ces produits ont fait leurs preuves, personnellement depuis que je prends mes compléments alimentaires je ne suis pas tombée malade encore... Ca ne m'intéresse pas de vendre pour vendre, je veux des résultats. Je pourrais très bien en faire un gros business, mais ce n'est pas ce que je cherche. Je ne veux pas d'investisseurs, je veux juste faire mon truc à moi, qu'il soit réel et vrai. J'écoute beaucoup ma communauté, quand les filles me font des retours je fais attention et j'essaye d'améliorer.

Vous êtes à la tête de votre entreprise Le Secret by Emilie Nef Naf, comment cela se passe-t-il ?

C'est beaucoup d'investissement, en énergie et même financier. La situation est compliquée en ce moment, je ne suis pas concernée par les aides liées à la Covid-19. Je fais tourner mon entreprise comme je peux. Par exemple je pourrais être en pharmacie, mais pour l'instant je ne veux pas, c'est un choix personnel. Je ne veux pas produire des milliers de boîtes, je reste dans mon petit truc. Et puis il y a certaines grandes marques qui me copient... Mais ce n'est pas grave, j'ai des idées et j'en aurais d'autres.

"Mon souhait le plus cher ? En finir avec la Covid-19 !"

Cette activité vous permet-elle de vivre confortablement ?

En ce moment, c'est compliqué pour tout le monde. Les entreprises qui "profitent" de la crise ce sont celles du domaine agroalimentaire, les pharmacies... Moi je vends des vitamines, ce n'est pas un commerce vital. Il y a eu des périodes bien, d'autres difficiles, même moralement. Il y a des mois où je me suis posé des questions, j'ai eu envie de tout envoyer en l'air. J'aurais pu faire deux, trois placements de produits comme tout le monde, mais en fait non, je ne suis pas comme ça. Je veux continuer à me battre pour mon entreprise, même si j'ai été touchée par la crise. J'en ai souffert, surtout moralement. Ca a été difficile. Quand je n'ai pas de salaire, je n'ai pas de chômage partiel, personne ne me paye... Personnellement j'ai diminué mes parts pour pouvoir garder mes employés. Je peux rebondir autrement, je l'ai toujours fait, mais ça n'est pas facile.

Vous êtes une business woman accomplie, une femme et une mère visiblement comblée... Que manque-t-il à votre bonheur ?

Faire le tour du monde, voyager ! Et surtout que la Covid se termine. Je veux qu'on soit tous vaccinés, qu'on passe tous cette crise. Parce que voir tout le monde se plaindre, vivre une vie difficile, ça casse le moral. C'est vraiment le truc le plus lourd moralement.

Envisagez-vous un troisième bébé ?

Les enfants aimeraient bien, ça c'est clair ! Au début nous aussi. Mais en fait je crois qu'on a trouvé notre équilibre aujourd'hui avec nos deux enfants. On arrive à séparer les tâches, à donner de notre temps à chacun d'entre eux. On leur donne l'éducation qu'on veut. Et je ne suis pas certaine, je l'avoue clairement, de réussir à décupler ça, à le partager encore... J'ai envie de partager mon temps dans ma petite journée aujourd'hui entre mon entreprise, mes enfants, ma famille... Je ne suis pas certaine d'avoir le temps pour un autre enfant. J'admire ceux qui ont trois, quatre, cinq enfants. Je ne sais pas comment c'est possible. Moi je n'y arrive pas. Je préfère faire les choses bien, qu'on profite de nos deux bébés. Après, peut-être qu'on regrettera, peut-être qu'on fera un troisième bébé plus tard, quand ils seront plus grands. Mais à l'heure actuelle, on a trouvé notre équilibre, je ne suis pas sûre d'y arriver donc ce n'est pas dans nos projets.

Quels sont vos projets ?

Je me concentre sur mon entreprise. J'essaie toujours d'améliorer mes produits, de trouver les meilleures formules. Ce qui me tracasse le plus c'est de toujours être au top, de me renouveler. Je suis toujours en train de goûter de nouvelles choses. Je n'ai pas de secret professionnel. Mais je peux vous dire que je travaille depuis plusieurs mois sur un petit gummies quotidien pour se protéger quotidiennement des attaques extérieures. C'est un peu comme une vitamine C pour adultes et enfants. Je suis un peu sur la concrétisation du produit. Pourvu que mes concurrents ne voient pas ça (rires) ! Je voulais vraiment faire une vitamine pour les parents et les enfants qui soit bonne pour la santé et au goût. Je suis dessus depuis mars 2020, presque un an. Il y a des pénuries sur les pastilles de vitamine C... Ce que je veux proposer, ce sont des compléments alimentaires qui puissent nous aider, avoir une petite défense immunitaire.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Christophe Carrière évoque son enfance chaotique auprès d'Evelyne Thomas - Non Stop People
Christophe Carrière évoque son enfance chaotique auprès d'Evelyne Thomas - Non Stop People
Agathe Auproux insultée par un fan insistant : "Il m'attendait à la sortie du magasin"
Agathe Auproux insultée par un fan insistant : "Il m'attendait à la sortie du magasin"
La voyante de Carla Moreau, Danaé, explique avoir rendu des services pour d'autres candidats des "Marseillais" - Touche pas à mon poste, C8
La voyante de Carla Moreau, Danaé, explique avoir rendu des services pour d'autres candidats des "Marseillais" - Touche pas à mon poste, C8
Steevy Boulay évoque la mort brutale de son père - Non Stop People
Steevy Boulay évoque la mort brutale de son père - Non Stop People
Pékin Express 2021 : Crisoula et Jenny éliminées, Florent perd son sang-froid et insulte Noel
Pékin Express 2021 : Crisoula et Jenny éliminées, Florent perd son sang-froid et insulte Noel
Carla Moreau s'explique sur l'affaire de sorcellerie dans "Touche pas à mon poste".
Carla Moreau s'explique sur l'affaire de sorcellerie dans "Touche pas à mon poste".
David de 'L'amour est dans le pré' séduit par ses prétendantes
David de 'L'amour est dans le pré' séduit par ses prétendantes
Eric Antoine dans "Vivement dimanche" face à Michel Drucker pour le grand retour de l'animateur après des mois d'hospitalisation.
Eric Antoine dans "Vivement dimanche" face à Michel Drucker pour le grand retour de l'animateur après des mois d'hospitalisation.
Aya Nakamura parle de sa fille Aïcha dans "50 Mn Inside" sur TF1.
Aya Nakamura parle de sa fille Aïcha dans "50 Mn Inside" sur TF1.
Loft Story - Kimy mariée à un célèbre chef cuisinier : Que devient-elle 20 ans après l'émission ?
Loft Story - Kimy mariée à un célèbre chef cuisinier : Que devient-elle 20 ans après l'émission ?
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image