Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Emily in Paris : Inès de la Fressange défend la série et sa vision "Disneyland" de la France

Emily in Paris : Inès de la Fressange défend la série et sa vision "Disneyland" de la France
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Lily Collins - Bande-annonce de la série Netflix "Emily in Paris" créée par Darren Star.
23 photos
Lancer le diaporama
Lily Collins - Bande-annonce de la série Netflix "Emily in Paris" créée par Darren Star.
Si vous avez regardé les dix épisodes de la série "Emily in Paris", sur netflix, vous avez forcément constaté qu'ils ne reflétaient pas forcément la réalité parisienne. Pour Inès de la Fressange, c'est un mal pour un bien.

Les aventures d'Emily in Paris n'ont pas fait que des émules. En nos frontières, de nombreux spectateurs s'agacent des stéréotypes horripilants rapportés par Darren Star, refusant d'être représentés par une fleuriste aigrie ou une boulangère radine. Et pourtant, force est de constater que les bérets et les blazers aux couleurs criardes de Lily Collins connaissent un succès grandissant. Mis en ligne le 2 octobre 2020 sur Netflix, les épisodes du show américain sont toujours parmi les plus visionnés sur la plateforme de diffusion. Polémique ou pas, pour Inès de la Fressange, icone du charme à la française, il faut encourager le monde entier à regarder cette série.

"Il y a un tout petit peu de vérité dans tout ça, explique la créatrice de mode à l'AFP. On oublie souvent que les Américains regardent Paris comme une espèce de Disneyland. Emily prend un selfie avec le pain au chocolat. Mais nous aussi à New York, nous sommes épatés devant l'Empire State Building. En ce moment, Paris souffre de l'absence de touristes. Si les clichés sur la gastronomie, l'élégance et la beauté donnent envie de venir ici, ce n'est pas très grave." Effectivement, depuis que les abonnés Netflix se sont pris de passion pour les collègues paresseux et bougons de notre héroïne, beaucoup rêvent de déménager dans la Ville Lumière et de déguster des viennoiseries dans les jardins du Palais-Royal. Ils risquent tout de même d'être surpris à l'arrivée.

On a mis en scène une seule des multiples visions de Paris

Du côté du cast de la série, on assume parfaitement d'avoir participé au projet. Même Lucas Bravo, le comédien niçois qui incarne le très sexy chef Gabriel, est très à l'aise avec cette image fantasmée de la France. "Je pense que ces gens ont raison dans un sens, expliquait-il à Cosmopolitan. On a mis en scène une seule des multiples visions de Paris. Paris est l'une des villes les plus diverses du monde. Il y a tellement de mouvements de pensée, tellement de nationalités, tellement de quartiers. Une vie entière ne serait pas suffisante pour savoir tout ce qu'il s'y passe. C'est tout un monde concentré dans une ville. Alors si on veut raconter son histoire, à un moment, il faut bien choisir son angle. Les Français qui critiquent la série n'ont pas compris qu'il ne s'agissait que d'une seule vision." Si Emily in Paris met en scène des clichés un peu agaçants, elle montre aussi une ville propre dans laquelle l'insécurité et le harcèlement de rue n'existent pas. Espérons que cet aspect là finisse par devenir une réalité...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image