Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Eminem : Il raconte sa descente aux enfers, à cause de la drogue !

Eminem a traversé des périodes dures camouflées à chaque fois par le succès de ses albums successifs (plus de 86,5 millions d'albums vendus dans le monde avant la sortie le 18 juin 2010 de Recovery). Le rappeur de 38 ans a pourtant connu l'enfer de la drogue durant de nombreuses années, avant d'être victime d'une overdose médicamenteuse qui a failli lui coûter la vie en décembre 2007. Depuis il s'en est sorti. Près de trois ans de sevrage. Près de trois ans qu'il réapprend à vivre normalement, à regarder ses trois filles sans nuage devant les yeux. Hailie, sa fille biologique née de Kim, son ex-épouse (à deux reprises), ainsi que ses deux filles adoptives, Whitney, 9 ans, issue d'un premier mariage de Kim, et Alaina, 17 ans, fille de la soeur jumelle de Kim. Toutes trois vivent à Detroit dans une immense maison de 1 500 mètres carrés, avec Eminem, de son vrai nom Marshall Mathers.

Il raconte au magazine Rolling Stone sa terrible descente aux enfers : "Je n'ai commencé qu'au moment où ma carrière a démarré. Je n'ai pas touché une bière avant mes 20 ans. Mais plus les concerts prenaient de l'importance, plus les fêtes en coulisse étaient démentes, plus il y avait de drogues. Au début, c'était juste pour le kiff. J'étais encore capable d'arrêter dès que la tournée s'achevait. Je passais un peu de temps avec les gamins et tout rentrait dans l'ordre. C'est à l'époque du film 8 Mile que les problèmes ont commencé. On bossait seize heures d'affilée sur le plateau et j'avais du mal à dormir. Un jour, quelqu'un m'a donné un Ambien et ça m'a assommé. C'était comme si je réalisais que j'en avais toujours eu besoin. Je m'en suis donc fait prescrire par un médecin. Au bout de quatre ou cinq mois, tu succombes à l'accoutumance et tu commences à taper dans les pilules du lendemain. Et lorsque je suis sorti de ma conditionnelle en 2003, que j'ai cessé de subir des tests d'urine, la derrière digue est tombée. Sur la tournée Anger Management 3, j'étais total défoncé tous les soirs. J'avalais tellement de cachets que je ne les prenais même plus pour être défoncé mais pour me sentir normal. Bien sûr j'étais raide, mais pour y parvenir je devais absorber des quantités absurdes. J'avoue qu'en une journée, je pouvais descendre entre quarante et soixante Valium. Et en plus du Vicodin... Peut-être vingt ou trente, je ne sais plus. Je prenais tellement de merdes."

Cet état de déchéance, à cause duquel Eminem a pris plus de 35 kilos, avant de redécouvrir le plaisir du sport, a aussi été accentué par la mort de son meilleur ami. En 2006, le rappeur Proof était assassiné à la sortie d'une boîte de nuit.

Aujourd'hui encore, il est suivi par un spécialiste de la désintoxication, qu'il voit une fois par semaine. Eminem explique aussi compter beaucoup sur ses amis, ceux qu'il lui reste. 50 Cent, qui a d'ailleurs sa propre chambre d'ami chez Eminem à Detroit, et surtout le chanteur Elton John. Les deux hommes sont très proches depuis leur dispute il y a quelques années : Eminem tenait des propos homophobes avant de s'excuser suite aux reproches du chanteur anglais.

Il confie : "Je discute beaucoup avec Elton John. C'est un peu mon tuteur. Il me téléphone au moins une fois par semaine pour savoir si ça va, juste pour s'assurer que je ne m'écarte pas du droit chemin. Quand j'ai pris ma décision de rester sobre, il a été un des premiers que j'ai contactés."

En pleine préparation du nouvel album de Dr Dre, Detox, au moment de l'interview, Eminem raconte aussi combien il est difficile d'avoir des petites amies. Une vie affective au point mort. "En ce qui concerne les dîners au resto ou les séances de ciné, ce n'est juste pas possible. Hors de question de sortir en public. Trop dingue. Bien sûr, j'aimerais avoir un jour une relation sérieuse. Qui ne le rêverait pas ? C'est simplement très dur dans ma position de pouvoir rencontrer des gens nouveaux."

Le chemin vers la paix et vers un quotidien lamda est visiblement encore long pour cette super star tourmentée. En 2011, il reviendra au cinéma, après le fabuleux 8 Mile, en 2002. Dreamworks produira Southpaw, un film sur la boxe, dans lequel Eminem tiendra le premier rôle, celui d'un boxeur donc, qui se bat pour revenir au top et décrocher un titre. Il est aussi en plein tournage actuellement du clip de I Need a doctor, son duo avec Dr Dre.

Découvrez l'excellente interview d'Eminem dans son intégralité dans le magazine Rolling Stone de février 2011.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel