Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Endemol : ''Les actes de Geneviève de Fontenay seront analysés par la justice''

Aujourd'hui, mardi 15 novembre 2011, se tenait à TF1 la conférence de presse de l'élection Miss France 2012. L'occasion de découvrir les 33 Miss régionales, d'en savoir plus sur les projets d'avenir de Miss France 2011 Laury Thilleman mais aussi de revenir sur la fameuse polémique Miss Nationale, concours alternatif organisé par Geneviève de Fontenay.

Rappelons les faits. En 2011, la dame au chapeau a décidé de lancer son propre concours de beauté : Miss Nationale. La société propriétaire de la marque Miss France depuis 2002, Endemol, avait donc entamé un procès contre Geneviève de Fontenay "afin de préserver leurs droits et obtenir le respect des engagements contractés en 2002 lors de la cession de la société Miss France, en contrepartie du prix très élevé alors versé à Madame de Fontenay et son fils."

Après le verdict du procès, une interjection d'appel de la part de GDF et un pourvoi en cassation de la part d'Endemol, le tribunal arbitral a rendu son verdict provisoire le 7 novembre dernier. Résultat ? Interdiction de tenir et de diffuser l'élection sous une astreinte de 100 000 euros, soit dirigée par elle, soit par personnes interposées. Malgré cette interdiction, l'incorrigible Geneviève (qui est prête à aller jusqu'à la cour européenne des droits de l'Homme !), a décidé que l'élection aurait bien lieu mais sans elle.

Face à cette décision insensée, Virginie Calmels, PDG d'Endemol, a déclaré aujourd'hui, mardi 15 novembre 2011, que "les actes et déclarations de Geneviève de Fontenay seront analysés par la justice" (AFP). Elle poursuit : "La justice s'est déjà prononcée. Mme de Fontenay et son fils ne respectent ni les contrats ni les décisions de justice."

Face à toutes ces polémiques, Virginie Calmels a déclaré que la société n'envisageait pas d'autres procédures spécifiques pour empêcher l'élection de Miss Nationale qui aura lieu le 4 décembre prochain à Divonne-les-Bains. Ne souhaitant pas plus s'exprimer, elle a déclaré : "Je ne me substitue pas à la justice."

Quant au futur de Miss Nationale (dès 2013, GdF sera dégagée de toute obligation vis à vis d'Endemol et de la société Miss France) pour l'année 2012 ? Virginie Calmels n'a rien confirmé ni infirmé invoquant une clause de confidentialité.

De son côté, Francis Huster , vice-président du jury de la finale Miss France 2012, a cependant estimé - c'est très fair play ! - ce mardi, que "Geneviève de Fontenay a donné sa vie aux miss" et lui a souhaité de "faire tout ce dont elle rêve". Et comparant le concours Miss France et celui de Geneviève de Fontenay, Miss Nationale, le comédien a dit "Ça n'a rien à voir (...) il y a d'un côté la coupe du monde de football et de l'autre, le championnat de France".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

La baby shower de Rachel Legrain-Trapani et Valentin Léonard à Paris le 25 janvier 2020.
La baby shower de Rachel Legrain-Trapani et Valentin Léonard à Paris le 25 janvier 2020.
La baby-shower de Rachel Legrain-Trapani et Valentin Léonard le 25 janvier 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel