Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Enora Malagré pas tendre avec les Miss: "Quel dommage d'être à ce point fadasse"

10 photos
Lancer le diaporama
Extrait de l'émission "De quoi j'me mêle" diffusée samedi 18 janvier 2020 - C8
Alors que Vaimalama Chaves était invitée de l'émission "De quoi j'me mêle" sur C8, Enora Malagré en a profité pour livrer le fond de sa pensée concernant l'élection Miss France. Et la chroniqueuse n'y est pas allée de main morte, malgré la présence de l'ex-reine de beauté en face d'elle.

Enora Malagré a fait un retour en force sur le petit écran samedi soir. Chroniqueuse de l'émission De quoi j'me mêle animée par Eric Naulleau, elle n'a eu aucun mal à exprimer son opinion au sujet de l'élection Miss France et des candidates élues. Un sujet qui est survenu alors que Vaimalama Chaves était présente sur le plateau pour défendre son premier album en tant que chanteuse. "Aucune d'entre vous, à mon sens, n'a encore été percutante", a débuté Enora Malagré, regrettant que les reines de beauté ne fassent finalement "pas grand-chose de cette élection". L'ancienne protégée de Cyril Hanouna aurait aimé pouvoir témoigner de discours plus engageants, à l'image de celui de la Miss Univers 2020, la Sud-Africaine Zozibini Tunzi. Mais, au contraire, "on est très loin de son discours assez porteur et féministe", à ses yeux.

Vaimalama Chaves, qui n'est pas du genre à se laisser faire, a bien évidemment réagi au constat peu flatteur d'Enora Malagré en rappelant la règle de base d'une Miss, celle de la neutralité. "Quelque part, on ne peut pas se positionner parce qu'on doit rester neutre pour éviter peut-être d'offenser certaines personnes", a-t-elle répliqué. Malheureusement, pas de quoi inciter son interlocutrice à adhérer au concours. Cette dernière en rajoute même une couche de manière encore plus cash. "Quel dommage d'être neutre quand on a ce pouvoir entre les mains, je trouve ça dommage d'être à ce point fadasse !", va-t-elle jusqu'à reprocher.

Qu'on aime ou qu'on n'aime pas, la tradition Miss France se perpétue d'année en année. La dernière ambassadrice du pays à avoir été élue est Clémence Botino. A seulement 22 ans, la jolie Guadeloupéenne a été sacrée contre toute attente le 14 décembre dernier et essuie d'ores et déjà de nombreuses critiques. Qu'à cela ne tienne, elle peut compter sur le soutien de Sylvie Tellier, laquelle est persuadée qu'elle "mérite réellement sa couronne".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel