Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Enrico Macias et la mort de Suzy : "Quand ma femme est partie, j'étais content"

Enrico Macias et la mort de Suzy : "Quand ma femme est partie, j'étais content"
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Avec son franc-parler mais non sans émotion, le chanteur revient sur la mort de l'amour de sa vie...

À 77 ans, Enrico Macias est de retour dans les bacs avec le disque Les Clefs. Le chanteur, qui sort là son 38e opus, a un véritable besoin de musique puisqu'il la considère comme vitale. D'ailleurs, plus d'une fois dans son existence, elle l'a sauvé, comme à la mort de sa femme Suzy...

En 2008, son épouse chérie, souffrant du coeur, s'en est allée, laissant Enrico veuf et désespéré. Heureusement, l'artiste a pu compter sur sa passion de toujours pour faire face au deuil. "Ce qui m'a sauvé ? C'est la musique, une thérapie pour moi. Et puis il faut dire que ma femme n'est pas partie brutalement : elle était malade depuis cinquante ans. Avec elle, j'ai vécu entre les hôpitaux et la maison, où les infirmiers venaient lui prélever du sang", a déclaré Enrico Macias à VSD.

Enrico, qui avait précédemment déclaré que la cicatrice se refermait malgré le sentiment de solitude, répète qu'il est soulagé pour sa Suzy. "C'est idiot de vous dire ça, mais j'vous le dis : la vérité, quand ma femme est partie, j'étais content, dit-il. Elle avait tellement souffert. Et maintenant, là où elle est, elle est mieux que sur terre. L'enfer, pour moi c'est sur terre. Quand vous voyez les attentats, vous vous dites que la vie n'est pas si belle que ça."

Des propos désabusés pour le fidèle porte-parole de la paix ? "La paix que je chante depuis que je suis né, elle est pas encore là, mais j'y crois quand même. J'y crois et je baisse pas les bras. (...) Je vais vous dire : même si c'est dans cent ans, c'est pas grave", confie-t-il. Ouf, il en reste encore un pour avoir confiance en l'humanité !

Thomas Montet

L'interview d'Enrico Macias est à lire dans VSD, en kiosques le 3 mars 2016

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image